AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vous savez qu'il n'y a pas de Diable ? C'est juste Dieu quand il est bourré
~ ☽ ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PSEUDO : Dieu
MESSAGES : 58
AVATAR : Cam Gigandet
AGE : 24 ans
OCCUPATION : Barman
RACE : Humain
POINTS : 96
https://media.giphy.com/media/ZrmQca1mlGGZi/giphy.gif" border="0" alt="" />
avatar

MessageSujet: Vous savez qu'il n'y a pas de Diable ? C'est juste Dieu quand il est bourré   Ven 4 Aoû - 9:02

Dimitri Gallagher
Qui pourrait être sérieux avec le monde quand le monde lui même est grotesque ?


Humain

Nom complet - Silas Gallagher
Naissance, âge - 8 août 1993, 24 ans
Origines - Irlandais
Occupation - Officiellement barman

Coeur - Seul et meufophile
Monnaie - Fait avec ce qu'il a
Famille - Fils unique
Habitation - Un petit appart dans le French Quarter

Avatar - Cam Gigandet
Crédit - Sin Dean/gifs
hello darkness, my old friend

Silas déteste son prénom depuis tout petit, persuadé que ses parents ont fait exprès juste pour le chercher - De ce fait, il accorde une haine cordiale pour ses géniteurs - Il joue avec talent le saxophone mais ne l'a jamais dit à personne, c'est encore quelque chose que ses parents lui ont forcé à faire - Sa mère n'a jamais réussi à lui enlever la manie de passer la main dans les cheveux et de se décoiffer - Dès ses 16 ans, il a commencé à fumer (ouais c'est pas bien, bouh) - Et quand il est arrivé en Nouvelle Orléans, il s'est fait tatoué, un sur le bras droit et l'autre sur la hanche gauche - Son patron l'appelle souvent le "petit con" mais il le prend comme un compliment - Enfin même si on le traitait de tous les noms, il serait flatté - Car il est persuadé qu'il vaut mieux être détesté qu'aimé - Il est très solitaire et n'a aucun ami - Et ça lui convient parfaitement, il ne supporte pas les autres personnes - Sa mère lui a souvent fait la remarque que ses yeux étaient incroyablement froids même quand il souriait. - Alors il a pris la décision d'arrêter de sourire devant sa mère juste pour qu'elle se sente mal - Allergique à l'empathie, il n'a jamais su comprendre quelqu'un - Sauf si la personne pouvait lui apporter du positif par n'importe quel moyen - D'ailleurs, vu qu'il est sans le sou, il profite de plus en plus de sa voisine - Une vieille dame sénile qui croit à tout ce qu'il raconte, par exemple il est son petit-fils pour le moment - Il sait que son comportement est mauvais mais il ne peut pas s'en empêcher  - Il se sent obliger de jouer avec tout le monde et de profiter de tout - Il n'a aucune peur de l'interdit, au contraire ça l'excite encore plus - Il cherche souvent à se dépasser  - Et ne supporte pas la défaite - Il se donne une apparence de petite frappe. - Et n'a jamais hésité à agir pour imposer son autorité - Persuadé qu'il déçoit constamment tout ceux qui l'approche, il ne fait plus aucun effort - Se renfermant petit à petit jusqu'à s'oublier lui-même. - On pourrait le comparer au petit démon qu'on peut avoir sur son épaule - Il reste très joueur et ne refuse jamais un défi - Il émane d'ailleurs de lui, une assurance presque prétentieuse qui énerve plus d'une personne - Tout comme son sourire narquois - Il n'y a qu'à son travail qu'on pourrait presque l'aimer - Travail qui ne paie pas assez par contre, ce qui "l'oblige" à arrondir ses fins de mois en escroquant les gens ou sa voisine agée - Il n'a aucun scrupule et en est assez fier par la même occasion - Enfin ce n'est qu'un sale gamin au final-


Les arcanes d'un passé
Ils méprisent la maîtrise, il maîtrise le mépris

-Oh celui-là est charmant comme prénom, chéri.

L'homme en costard cravate à qui s'adressait la jeune femme était occupé à son bureau, les sourcils froncés, il ne manquait qu'une goutte de transpiration le long de sa tempe pour prouver qu'il était en plein labeur. Des papiers et dossiers trainaient dans tous les sens devant lui alors qu'il tapotait nerveusement avec son stylo à plume le bord de son bureau en bois. Néanmoins, il réussissait aussi à écouter (ou plutôt entendre sa femme) qui était assise sur l'immense sofa, agitant son éventail devant elle.
D'une voix rauque et peu intéressé, il prononça enfin quelques mots.

- Oui oui, je suis d'accord.
- Je ne te l'ai même pas dit encore.


Le regard courroucé de sa femme le poussa à relever ses yeux vers elles alors qu'il soupirait longuement en reposant son dos dans son fauteuil confortablement, prenant déjà un cigare dans la boite en ébène posée à côté de lui.
Son regard se posa sur le ventre rond de sa femme, prenant conscience pour la énième fois qu'il allait devenir père de son premier (et il espérait) dernier enfant. Un digne héritier de son empire financier.
La future mère prit son livre en main « Signification des prénoms » avant de toussoter légèrement pour éclaircir sa voix.

- Ils sont des êtres bons et joyeux. Raffinés et élégants, ils ont un charme et une délicatesse naturels. Ils sont des êtres altruistes et détestent l'égoïsme. Dotés d'une grande intelligence, ils n'aiment pas cependant se mettre en avant, ils ont un naturel très introvertis. Mais apparemment ils font de très bons dirigeants.

Relevant son regard verdoyant vers son mari, elle lui lança un léger sourire. Elle était décidée et elle savait que son mari n'oserait pas la contredire. Sans que ce soit visible, elle avait beaucoup d'influence sur cet homme qu'elle trouvait bien trop malléable.

- Silas.

***

Couché sur son lit, son casque sur les oreilles alors que sa cigarette se consumait entre ses lèvres, Silas fixait le plafond se demandant pour la énième fois pourquoi ses parents étaient aussi cons.Bon ok, il avait tout ce qui voulait, la preuve par tout les gadgets électroniques et autres nouveautés du siècle l'entourant dans son immense chambre. Mais au fond, il ne voulait pas de tout ça. A l'aube de ses 16 ans, il était en pleine crise d'adolescence, l'esprit rempli de questionnements complexes sur le sens de la vie et blablabla. Et il était en colère. Tous les jours. Tout le temps. Même quand il dormait ses poings restaient serrés.
D'après sa mère et ses amies les harpies, il avait toujours été très sage, il deviendrait un gendre idéal et pourrait diriger l'entreprise de son géniteur avec brio. Sa vie était déjà toute tracée, conformée aux désirs de sa mère. Son mariage était même prévue avec une autre héritière, fille de bonne famille. En gros, une meuf chiante.
Mais le jeune homme ne voulait rien de tout ça alors il devenait méchant au fur et à mesure des jours, ne voyant pas un autre moyen pour se faire comprendre. Il enchainait les conneries sur conneries. Vol de voiture, drogue diverse, vandaliser les vitrines des magasins. Tout ce qui était possible à son âge mais rien ne fonctionnait. Ses parents venaient le chercher au poste, son père les yeux rivés sur ses chaussures, rougissant jusqu'aux oreilles et sa mère avec un petit sourire suffisant avant de jauger son fils du regard, lui faisant comprendre à quel point elle avait honte de lui.
Il n'eut pas le temps d'aller plus loin dans ses réflexions puisque sa mère surgissait dans sa chambre, tirée à 4 épingles même chez elle, coiffure et maquillage impeccable. Silas soupira longuement avant d'écraser sa cigarette sur le mur, ignorant les protestations de sa génitrice.

- Alors tu as encore sécher les cours.

L'insistance était bien faite sur le « encore », la seule chose que l'adolescent appréciait chez sa mère était sa justesse dans ses intonations. Au moins, avait-elle quelque chose de positif. Se redressant sur son lit, il la fixait d'un regard vide, sachant pertinemment qu'elle s'énerverait encore plus.
Pourtant, sa mère restait calme et soupirait aussi longuement que son fils auparavant.

- Je peux avoir une explication ?

Le blond en fut presque surpris et se mit dangereusement sur ses gardes, la comparaison avec chat hérissant son poil serait correct en cet instant.
Il voudrait lui expliquer que ce n'était pas à cause des cours mais de tout parce qu'il était furieux contre tout et tout le monde.
« Est-ce que t'as déjà tapé quelqu'un juste pour qu'on te respecte ?  Est-ce que t'as déjà regretter au point de vomir ? Errer et rôder des heures, voir un gars se faire racketter, appeler au secours et pisser le sang dans le même wagon où t'étais seul, est-ce que t'as détourné le regard, dégouté par ta propre lâcheté ? Est-ce qu'après t'as fait des trucs de fou juste pour te racheter ? Est-ce que c'est pour ça que t'as été violent quand la prof t'a jeté ? Est-ce que tu serais fidèle, même terrifié avec un flingue sur la tempe ? Est-ce que t'as honte de vérifier que t'es bien coiffé sur la photo ? J'ai frappé dans les murs mais ça résonne vide. J'ai l'impression d'être un gosse bizarre ou même Elephant Man. Et seul face à mon reflet, il y a aucune symétrie. »
Il voudrait lui expliquer, lui faire comprendre et lui dire tout ça mais ça serait trop facile pour elle et il n'avait pas envie de partager ses pensées avec génitrice alors, le blond resta silencieux et haussa simplement des épaules avant d'enfin parler.

-Qui conseille la conseillère d'orientation ?

Une déception à nouveau pour la dame qui n'eut pour réponse que de se lever en silence et sortir dans la chambre sans même se retourner une seule fois.
Et Silas prit la décision que ça serait la dernière fois qu'il verrait ce sentiment sur son visage. Prenant son sac à dos, il prit quelques affaires qu'il fourra dedans avant de le mettre sur son dos et de sauter agilement par la fenêtre et semblable à sa mère, il ne se retourna pas une seule fois, laissant tout ça derrière lui.


***

Derrière le comptoir en ébène du bar dans lequel il bossait depuis maintenant trois ans, Silas soupirait longuement et s'ennuyait ferme, une cigarette entre ses lèvres avant de voir un visage familier entrer brutalement et venir vers lui. Revendeur à ses heures perdues, il prit le paquet rempli de poudre blanche avant de le caler sous le bar là où du scotch l'attendait pour le tenir. Un mouvement de tête en signe de connivence et l'affaire était bouclée, rien de compliqué en somme. Il n'était qu'un minuscule maillon dans l'immense chaîne qui traversait la Nouvelle Orléans. Il se plaisait ici et commençait même à s'habituer à sa population diversifiée et étrange par moment. Enfin, le blond n'en avait complètement rien à faire, il n'y a que lui qui l'intéressait.

Dieu

Âge 21 Présence 5/7Personnage - inventé Dernier mot - Hâte d'être parmi vous, desing superbe au passage Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail http://thoseyelloweyes.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : January Blues/Cass.
MESSAGES : 231
AVATAR : Lucy Hale.
CREDITS : @Perséphone bb
AGE : Vingt-sept ans.
OCCUPATION : Actuellement vendeuse dans une boutique d'accessoires magiques qui ravient les touristes, c'est la première fois qu'elle tient un job plus de six mois sans se faire virer à cause de sa maladresse, ou de sa langue trop bien pendue.
AMOUREUSEMENT : Se relève tout juste d'une rupture qui l'a rendue très malheureuse. Aujourd'hui, elle se sent revivre. Heureuse, de nouveau.
RACE : Humaine, terrible victime des nuances du vice.
POINTS : 213
avatar
Romy Goldstein
heaven in hiding

MessageSujet: Re: Vous savez qu'il n'y a pas de Diable ? C'est juste Dieu quand il est bourré   Ven 4 Aoû - 10:32

Félicitations, te voilà validé(e)!

C'EST POUR LES CYBORGS DEFECTUEUX LES ELEPHANT MAN, LES MECS INSTABLES QU'ON DES PUTAINS VALEURS MAIS QUI LES DEFENDENT MAN, HUANOÏDE fire fire fire fire Puis l'autre référence genre "qui a conseillé la conseillère d'orientation", j'ai telleeeeement kiffé ! mdr En y pensant, c'est vrai que cette chanson de Nek correspond teeellement bien à Silas bril En tout cas j'adore le personnage et son histoire, je te valide, bienvenue dans la #teamHUMAN :wo:
(Ps : je ne déplace pas ta fiche pour l'instant pour permettre aux autres de te souhaiter la bienvenue !)

LIENS IMPORTANTS


Ta présentation est validée, mais il te reste quelques petites choses à faire et sujets à visiter avant que tout soit terminé. Ils faciliteront ton intégration au sein du forum.

≡ vérifie que ton avatar a été correctement ajouté au bottin, un oublie est vite arrivé.
≡ pense à recenser ton métier et ton logement pour que personne ne te prenne la place.
≡ il faudra demander à ce qu'on t'ajoute tes points !
≡ tu as également droit à un rang sous ton pseudo.
≡ n'hésite pas à poster des scénarios ou pré-liens selon tes besoins.
≡ tu peux poster une fiche de liens, le meilleur moyen de s'intégrer sur un forum.
≡ si tu veux commencer à rp rapidement, jette un coup d’œil du côté des demandes !

L'entièreté du forum t'est désormais accessible, n'hésite pas à tout regarder Si tu as la moindre question, le staff reste à ta disposition. Surtout, amuse-toi bien


_________________
Will you still love me when i'm
no longer young and beautiful ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Dieu
MESSAGES : 58
AVATAR : Cam Gigandet
AGE : 24 ans
OCCUPATION : Barman
RACE : Humain
POINTS : 96
https://media.giphy.com/media/ZrmQca1mlGGZi/giphy.gif" border="0" alt="" />
avatar

MessageSujet: Re: Vous savez qu'il n'y a pas de Diable ? C'est juste Dieu quand il est bourré   Ven 4 Aoû - 10:54

HAHA Génial ! Tu connais les bails yeah

Merci beaucoup pour la validation en tout cas fab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: Re: Vous savez qu'il n'y a pas de Diable ? C'est juste Dieu quand il est bourré   Ven 4 Aoû - 13:54

Je passe quand même te dire bienvenue ici aussi look

_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Dieu
MESSAGES : 58
AVATAR : Cam Gigandet
AGE : 24 ans
OCCUPATION : Barman
RACE : Humain
POINTS : 96
https://media.giphy.com/media/ZrmQca1mlGGZi/giphy.gif" border="0" alt="" />
avatar

MessageSujet: Re: Vous savez qu'il n'y a pas de Diable ? C'est juste Dieu quand il est bourré   Ven 4 Aoû - 13:56

Merci fab

Mais j'aime pas trop le regard de ton smiley xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: Re: Vous savez qu'il n'y a pas de Diable ? C'est juste Dieu quand il est bourré   Ven 4 Aoû - 14:02

look

_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Vous savez qu'il n'y a pas de Diable ? C'est juste Dieu quand il est bourré   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ ☽ ~
Vous savez qu'il n'y a pas de Diable ? C'est juste Dieu quand il est bourré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+
» Julian ▬ Je ne mords pas vous savez... Sauf si on me le demande.
» Vous savez qui on a eut?
» Vous savez ou on peut trouver "Drascula "
» Graemrath, vous savez la bannière...
» Tout ce que vous savez sur Fanta et Bob Lenon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
children of the night :: 
introduction
 :: Stories of New Orleans. :: Présentations :: Congrats
-