AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 tell me your dirty little secrets. (maxwell)
~ ☽ ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PSEUDO : scamanders.
MESSAGES : 15
POINTS : 12
avatar

MessageSujet: tell me your dirty little secrets. (maxwell)   Sam 5 Aoû - 15:43

Bien qu'il était le propriétaire du Circle Bar, Aleksandr ne s'y rendait quasiment jamais, une fois de temps à autre pour vérifier si les affaires du bar se portaient à merveille. S'il n'y allait pas, c'est parce que le bar avait tendance à grouiller d'humains, qui étaient alors en majorité comparé aux vampires ou encore aux banshees. Il voyait aussi le côté positif des choses, on bar apparaissait comme une réserve constante de poches de sang humaines. Ce soir, il se joindrait aux invités, à boire un verre au comptoir de son bar, à voir comment la foule était, si tout le monde était à son aise et il suffirait que quelques vampires le voient pour en prévenir d'autres. Attablé avec un verre à la main, il passait a soirée en solitaire, profitant de la musique et de l'ambiance, saluant quelques vampires qui étaient dans les lieux, bavassant par moments avec eux. Puis, il remarqua la présence d'un être indésirable. Maxwell Graham. Il grinça des dents, se demandant pourquoi diable il était ici. En soit, ce jeune homme était innocent, mais son grand-père, Henry, était coupable. Il ne voulait pas se remémorer ce qu'il avait vécu par sa faute, mais il était au moins apaisé de savoir cet humain mort, tué par ses compères. Une justice qu'il n'avait pas pu mener à son paroxysme. La rancune était toujours là, ancrée dans ses veines. Il avait ce besoin de se vengeance et puisqu'Henry n'était plus de ce monde, il se rabattait par défaut sur son petit-fils, Maxwell. Ce petit-con était sous la veine. Impossible de le corrompre, ce qui était d'avantage frustrant. Cependant, il comptait bien lui faire comprendre qu'il n'était pas le bienvenu ici. Le voyant arriver pour commander au bar, il pressa le pas pour venir jusqu'à lui. « M. Graham, bonsoir ! Que faites-vous ici ? Vous n'avez pas trouver votre plaisir ailleurs ? » Autant être direct. Il n'avait pas fait attention à l'homme qui l'accompagnait, et Alec ne pensait pas le connaître. Etait-il lui aussi sous Veine ou pourrait-il le corrompre ? « Je suis Alec, le propriétaire de ce bar. Enchanté. » Il fallait toujours saluer ce qui pourrait être une poche de sang future.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: Re: tell me your dirty little secrets. (maxwell)   Sam 5 Aoû - 17:19

Tell me your dirty secrets.
Maxwell
feat.
Alec


 

 



 

 

...the fact that the sexual pleasure center of your cerebral cortex has been over-stimulated by spirochetes is a poor basis for a relationship. Learned that one the hard way.

Le temps d’une soirée, Maxwell était de sortie dans son quartier. La ville était encore très étrangère à ses yeux, de nombreux quartiers restaient des zones d’ombres. Contrairement à ce qu’il répondait quand on lui demandait, il n’était pas ici pour le travail. Ou, pas vraiment. Il voulait reprendre le flambeau de son grand-père. La mission était compliquée et horriblement risquée. C’était comme gagner une partie de poker avec seulement 3 cartes. Il lui fallait donc récolter le plus d’informations. Pour cette expérience, le contexte théorique était d’une importance capitale. Il disposait des journaux de son grand-père et d’une liste de noms. Des anciens collègues à retrouver. Découvrir la population de cette ville mystique était un moyen d’arriver à ses fins.

Malheureusement, Maxwell n’était pas très doué sur le plan social. Son quotient émotionnel était bas. Les cartes n’étaient pas en sa faveur. Voilà pourquoi il avait fait le choix d’être accompagné par des collègues. La destination de cette nuit était un bar musical. Comme tous les soirs, la musique était de la partie. Les notes se laissaient porter dans les airs et se mélangeaient aux voix des gens présents sans que ni les unes ni les autres ne prennent le dessus. L’endroit était plutôt cosy et confortable avec ce petit côté à la mode qui plaisait aux gens branchés et aux hipsters. Comme souvent en ces jours chauds d’été, il n’était vêtu que d’une chemise légère, blanche et remontée jusqu’aux coudes. Elle était légèrement ouverte, juste quelques boutons sans aller jusqu’à lui donner l’air de sortir de soirée au petit matin. Il avait un jeans slim noir et au final, sa tenue n’avait rien d’exceptionnel ni de banal. C’était juste le style signature du médecin. Ses cheveux avaient ce petit côté sauvage de fin de journée alors qu’il essayait toujours de les coiffer tous les matins. Et, dans un parfait contraste, sa barbe était taillée avec une grande précision. Son collègue était un peu plus grand que lui, des cheveux bruns plus courts et un visage avec quelques rondeurs américaines.

Ils s’installèrent tous les deux au bar pour commander un verre en discutant de leur journée. En même temps, le regard de Maxwell se baladait sur la salle, se demandant s’il trouverait une agréable compagnie pour goûter un peu plus aux lèvres de la Nouvelle Orléans. Il ne vit pas venir une ombre qui l’interpella.

« M. Graham, bonsoir ! Que faites-vous ici ? Vous n'avez pas trouvé votre plaisir ailleurs ? »

Le ton n’était pas amical, loin de là. Même Maxwell pouvait le deviner. Mais, ce qui l’interpella c’était l’utilisation de ce nom. Il détailla quelques secondes le nouveau venu. Ce visage ne lui disait rien mais, peut-être qu’il avait oublié. L’homme était plutôt agréable à regarder. Des cheveux bruns avec quelques reflets dorés, un physique avantageux mais, surtout, des yeux bleus, très bleus. De plus, il émanait de lui un charme presque magnétique que le médecin avait déjà expérimenté quelques fois dans sa vie mais qui lui faisait toujours un effet très fort. Mais, malgré ce charme, l’humain se méfiait. Quelque chose n’allait pas.

« Je suis Alec, le propriétaire de ce bar. Enchanté. »

Maxwell tourna son regard caramel vers son collègue. Son expression lui confirma qu’il ne le connaissait pas non plus. A son ton, il ne semblait pas heureux de le voir. Le médecin le prit comme une provocation et répondit simplement d’un ton le plus neutre possible :

« Je ne vous connais pas. Vous devez me confondre avec quelqu’un d’autre »

Il attrapa ensuite son verre et se dirigea vers une table. Ce soir, il n’était pas d’humeur à se laisser ennuyer. Sans doute avait-il insulté ce monsieur ou l’un de ses proches volontairement ou, comme souvent, sans faire exprès. Tant pis, il assumerait ses conneries un autre soir. Avec son collègue, ils s’installèrent à une table non loin.

« Tu le connais ? »

La question de son acolyte de soirée reçu une réponse négative et un haussement d’épaules qui illustra son propos. Quelque chose lui disait que les ennuis s’approchaient mais, comme d’habitude, il ne savait pas interpréter son ressentiment et se contenta ne pas plus se poser de questions que ça.


© Gasmask



_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : scamanders.
MESSAGES : 15
POINTS : 12
avatar

MessageSujet: Re: tell me your dirty little secrets. (maxwell)   Mar 8 Aoû - 10:20

Il gardait un visage ferme, impénétrable. Il ne sourcilla pas, même lorsque Maxwell et et son collègue lui dirent qu'ils ne le connaissaient pas. Forcément. Tant mieux, pensa-t-il. Le vampire préférait être celui qui connaissait tout, plutôt qu'on connaisse tout sur lui. « Sûrement. Vous avez de la famille ? » Une question inutile, tant il se rappelait bien des années auparavant qu'Henry, son grand-père lui avait légué de nombreux traits physiques. Le jeune homme qui se tenait en face de lui était bel et bien un Graham. Un de ces traqueurs de vampires, qui bien qu'ils provoquaient la haine, étaient aussi désirables et charmants que distingués. Cependant, le plus jeune partit s'asseoir à une table avec son collègue et leurs verres. Ils ne désiraient pas être dérangés. Dommage qu'Alec aimait forcer les choses. Il commanda une boisson au bar, s'adressant au barman de ce soir. Un bourbon ou rien, comme d’habitude, la Nouvelle-Orléans se prêtant à merveille avec cette boisson supportable pour lui. Venant s'asseoir à table avec eux, il ne demandait guère d'invitation. Regardant tout à tour le Graham et son collègue, il fixa ce dernier dans le blanc des yeux. « J'aimerais m'entretenir avec M. Graham, seul à seul. N'hésitez pas à profiter du bar. » Instinctivement, ce dernier approuva, partant pour aller plus loin dans le bar. Se tournant maintenant vers Maxwell, il lui tendit son verre dans le but de trinquer avec lui. « Désolé de m'imposer mais ce n'est pas tous les jours qu'on croise un professionnel de ma médecine de renom. Vous êtes dans quelle spécialité déjà ? Vous arrive-t-il de mener des expériences en dehors de votre travail ? » Il allait droit au but, il voulait savoir si ce Maxwell était comme son grand-père, Henry mais il se doutait déjà de la réponse, il avait sûrement dû être élevé à la bonne école. « Je me permets de vous dire que vous êtes très charmant. » Autant brosser l'ennemi dans le sens du poil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: Re: tell me your dirty little secrets. (maxwell)   Mer 9 Aoû - 10:30

Tell me your dirty secrets.
Maxwell
feat.
Alec


 

 



 

 

...the fact that the sexual pleasure center of your cerebral cortex has been over-stimulated by spirochetes is a poor basis for a relationship. Learned that one the hard way.

Maxwell n’entretenait pas vraiment une relation très ouverte avec ses émotions mais, il gardait un instinct normal. Et là, son instinct avait mis tous ses sens en alerte dès l’arrivée de ce type dans sa zone personnelle. Et, une petite voix plutôt sage lui murmura à l’oreille que s’être éloigné dans le bar n’allait pas suffire. Et cette petite voix avait tout d’une madame Irma puisque l’énergumène revint à l’attaque, s’installant à leur table, armé d’un bourbon. Aucun des deux humains ne parla, sentant les problèmes venir. Leur invité était maître de la situation, personne ne pouvait le nier. D’ailleurs, il intima poliment l’ordre de déguerpir à son collègue sous le regard suspicieux de Maxwell. Quelques minutes plus tôt, ce type lui avait demandé s’il avait de la famille. Est-ce que ce cirque aurait un rapport avec les activités de son grand-père et bientôt les siennes ? Si la réponse à cette question était positive, les chances d’être assis seul face à un vampire étaient dangereusement élevées. Ce dernier inclina son verre de bourbon pour trinquer et Maxwell céda à la politesse. Son verre à lui contenait un soft et, il se dit qu’il aurait mieux fait de commander un scotch.

« Désolé de m'imposer mais ce n'est pas tous les jours qu'on croise un professionnel de ma médecine de renom. Vous êtes dans quelle spécialité déjà ? Vous arrive-t-il de mener des expériences en dehors de votre travail ? »

Il n’y avait plus aucun doute, le médecin était dans les problèmes à cause de son héritage paternel. La question était directe et pouvait se résumer de la sorte « dois-je vous tuer maintenant ou un peu plus tard ». Il afficha une moue contrariée. Lui qui comptait passer une bonne soirée, ses plans tombaient à l’eau. Mais, après tout, à quoi s’attendait-il ? Tous les vampires n’allaient pas être aussi agréable avec lui que l’était Leonid. Bon, maintenant son objectif pour la soirée était bien différent. Il consistait tout simplement à sortir de là la tête sur les épaules.

« Je me permets de vous dire que vous êtes très charmant. »

Changement de sujet assez surprenant. Evidemment, il pouvait lui retourner le compliment mais, la question principale n’était pas là. Ou alors interprétait-il mal la situation et son nouvel ami le trouvait charmant comme un steak cuit à point quand on avait faim. Ce n’était pas beaucoup plus rassurant. Il se renfonça un peu dans son siège et croisa les bras sur son torse. Il était en position de faiblesse et n’aima pas ça du tout. Son seul atout, son habitude de boire la fameuse verveine tous les jours depuis son arrivée dans cette maudite ville.

« Si vous avez des comptes à régler avec mon grand-père, je peux vous donner l’adresse de sa tombe. Finir comme lui n’est pas vraiment dans mes ambitions donc, si ça vous inquiète, vous pouvez dormir tranquille. »

Le mensonge était obligatoire dans cette situation. Dire la vérité consistait à signer son arrêt de mort. Et en plus, c’était vrai qu’il ne voulait pas finir comme lui, toutes ses recherches étaient dans ce but, limiter la casse autant que faire se peut.

« Et, pour le compliment, je ne sais pas comment je suis censé le prendre. Mais, je n’ai pas vraiment un bon goût. Je dois être aigre et écœurant, un peu comme votre bourbon là »

Les américains adoraient cette pâle copie du Whisky écossais mais, dans cette ville c’était encore pire. Qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour trouver quelqu’un capable d’apprécier un véritable scotch et pas ce poisson en bouteille.

© Gasmask



_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: tell me your dirty little secrets. (maxwell)   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ ☽ ~
tell me your dirty little secrets. (maxwell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+
» Dirty lucky..............
» [Film] STAR WARS: Secrets of the Rebellion.
» Les niveaux secrets
» Pins secrets !
» action des services secrets dans l'entre 2 guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
children of the night :: 
new orleans
 :: CBD & Warehouse district :: Circle bar
-