AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back | Silas
~ ☽ ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back | Silas   Dim 6 Aoû - 19:58

It pokes back
Maxwell
feat.
Silas


 

 



 

 

...the fact that the sexual pleasure center of your cerebral cortex has been over-stimulated by spirochetes is a poor basis for a relationship. Learned that one the hard way.


Comme souvent depuis son arrivée récente dans cette ville magique, Maxwell était de sortie. S’était-il découvert une passion inassouvissable pour le genre humain ? Pas vraiment. Il était à la recherche de certaines personnes et surtout, de l’or moderne : des informations. Le médecin était encore dans la période réflexive de son projet personnel d’étude du surnaturel. Repérer le terrain, surveiller les alliés, contrecarrer les ennemis, tout ça était très important avant de se lancer. Tout ça, il ne pouvait pas le faire depuis son appartement dans le mépris le plus total du reste de l’humanité. Pour ce soir, il avait suivi son chef de service pour une partie de poker dans un appartement qu’il louait et qui n’avait pas de locataire actuellement. Maxwell se plaisait dans ce jeu d’argent depuis son arrivée au collège. C’était son péché mignon, ce jeu et tous ses dérivés. Du coup, quand son chef de service lui avait proposé de jouer sa demande aux cartes, il s’était empressé d’accepter. Qu’est-ce que Maxwell voulait ? Tout simplement changer de bureau.

L’appartement se situait dans une véritable tour d’habitation. D’étage en étage, les vies s’entassaient pour s’approcher au plus des lieux de travail. Dans l’ascenseur, il appuya sur le bouton portant le numéro 7. Il frappa à la porte et son chef lui ouvrit, visiblement il était le premier. Sans gêne, son regard se balada sur l’intérieur de l’appartement de luxe. Un grand salon, deux chambres, une superbe salle de bain, aucun doute que les mises de ce soir de son supérieur viendraient des revenus de cet endroit. Il s’installa dans un canapé et, il ne resta pas seul bien longtemps. D’autres hommes arrivèrent et, comme il s’en doutait, la soirée fut entièrement masculine.

Ils furent cinq à s’installer autour de la table. Les cigarettes furent allumées, laissant leur fumée s’échapper et s’envoler vers le plafond. Les verres se remplirent de bière ou d’alcool un peu plus fort. Maxwell ne toucha pas à son verre, préférant être certain de ne pas risquer de perdre un nouveau bureau pour un verre en trop. Tous les gens à la table étaient habitués à ces petites réunions, l’humain était le petit nouveau. Ses difficultés à propos des émotions de ses adversaires, il les compensait habilement par une étude assidue des techniques et parties célèbres ainsi que les probabilités trébuchantes. Jouer face à lui, c’était comme jouer face à un ordinateur tant il se montrait inexpressif.

Les verres s’enchainaient et il reçut plusieurs remarques sur sa sobriété mais, n’en tint pas compte. Quelque chose d’autre attirait son attention. Un autre joueur, assis juste en face de lui, dont il ne connaissait pas le prénom semblait assez chanceux ces derniers moments. Son regard se balada sur le rouge du dos de ses cartes et remarqua qu’une d’elle portait la marque d’une pliure. Son téléphona vibra et Maxwell s’occupa de répondre à un message en quelques dizaines de seconde. Une fois sa concentration redirigée vers le jeu, il remarqua que dans la main de son adversaire directe, la carte légèrement pliée avait disparue, visiblement remplacée par une autre. Sur le coup, il ne put s’empêcher d’afficher son petit sourire en coin maléfique, signe que les autres prirent comme le témoin d’une excellente main. Les tricheurs n’étaient pas appréciés au poker, encore moins quand les joueurs se voyaient souvent. Voilà une situation dont il pouvait tout à fait tirer avantage.

Une dizaine de minutes plus tard, le petit groupe se sépara le temps d’une pause. Son chef était au téléphone avec sa femme, essayant de la convaincre qu’il était encore au travail. Le tricheur du soir fumait une cigarette à l’écart près de la fenêtre. Visiblement, Maxwell n’était pas le seul ce soir à ne pas apprécier les contacts sociaux.

Il le rejoint, s’appuyant sur le bord de la fenêtre. Il profita d’un peu d’air frais pour se remettre de cette pièce emplie de fumée. A voix basse, il glissa à son compagnon de fenêtre sans détourner son regard de la rue en bas :

« Remplacer les cartes peut t’attirer des ennuis vu les sommes misées ce soir … »

© Gasmask



_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Dieu
MESSAGES : 58
AVATAR : Cam Gigandet
AGE : 24 ans
OCCUPATION : Barman
RACE : Humain
POINTS : 96
https://media.giphy.com/media/ZrmQca1mlGGZi/giphy.gif" border="0" alt="" />
avatar

MessageSujet: Re: What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back | Silas   Dim 6 Aoû - 21:30

What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back
Arnaquer sa vieille voisine était, certes, d'une facilité affligeante mais elle n'était pas millionnaire. Et ça, Silas ne pouvait s'empêcher de lui en vouloir de ne pas être plus fortunée pour le contenter. Même avec son boulot de barman, il avait encore du mal à joindre les deux bouts, plus le crédit de sa voiture sur le dos, il devenait urgent de se faire de l'argent, beaucoup d'argent et rapidement.
Le point positif d'avoir un travail où l'on se doit d'être sociable, c'est de pouvoir parler et rencontrer beaucoup de personnes. Il suffisait juste de se montrer généreux avec les doses d'alcool et tout de suite, on remontait dans l'estime des clients.

De cette façon, le blond avait réussi à se faire inviter pour jouer au poker chez l'un de ses clients. Mais c'était sans connaître Silas qui avait prévu ne pas être honnête une seule seconde durant la soirée.
Il avait ses petites techniques pour gagner, il suffisait juste savoir doser sa chance pour ne pas être suspect. Alors planquant quelques bonnes cartes dans son paquet de cigarette, il s'en allait les mains dans les poches pour piquer l'argent de ces pauvres vieux.

Il ne fut même pas étonné quand il entra dans l'immense appartement, regardant autour de lui, essayant de repérer quelque chose qu'il pourrait emmener avec lui pour le retour. Il n'avait aucun scrupule et savait pertinemment qu'il ne retournerait pas une seconde fois ici alors autant profiter au maximum. La politesse n'étant pas son fort, il n'adressa qu'un signe de tête aux autres participants alors qu'il s'installait confortablement, posant son fameux paquet sur la table avec naturel et décontraction.
Les discutions futiles cessèrent quand les premières cartes furent distribuées, les verres se remplirent et les cigarettes s'allumèrent comme si chacun suivait sa chorégraphie propre pour commencer la partie.
Sirotant son verre, Silas était concentré sur le fait de doser ses mains gagnantes et devait surveiller les autres joueurs pour ne pas être suspect dès la première fois. C'était plutôt difficile de commencer à jouer dans ces conditions mais dès qu'il fut lancé, il gérait avec une main de maître son escroquerie.
Cependant les verres continuaient de se remplir et le blond se surprit plusieurs fois à se laisser bien trop aller par tout cet argent promis qu'il avait devant les yeux. En plus de cela, il avait largement de quoi vivre pour le reste du mois sans se priver. Et l'autre en face de lui commençait à le fixer ce qui eut le don de commencer à l'agacer, agacement trahi par ses doigts qu'il tapotait nerveusement sur la table alors qu'il soupirait longuement.

Heureusement une pause fut annoncée et il ne se gêna pas pour se lever sans un mot, emportant ses cigarettes avec lui pour s'en griller une à la fenêtre savourant le vent frais sur son visage qui lui enlevait les quelques vapeurs d'alcool qui avait embrouillé son esprit. Seulement, Silas n'eut pas le temps d'en profiter plus longtemps puisqu'il était déjà rejoint par le joueur de tout à l'heure. Rien ne trahissait ses émotions sur son visage alors même qu'il lui avouait l'avoir vu en train de tricher. En fait, ça l'importait peu d'avoir été pris la main dans le sac et de toute façon si l'autre venait lui annoncer ça en chuchotant, c'est qu'il n'avait pas l'intention de le dire aux autre pour l'instant. Haussant simplement des épaules, il se tourna vers un lui, un sourire moqueur s'esquissant sur son visage.

- Wouah, quelle observation. Je suis impressionné, sincèrement.

Emettant un léger rire, le blond s'approcha de son interlocuteur alors même que son sourire disparaissait et que son regard se durcissait, devenant aussi sombre que ses yeux étaient bleus.

- Enfin, pour un observateur, t'as mal calculé ton coup parce que j'ai juste à te faire passer par la fenêtre maintenant. Enfin, je suis pas complètement idiot, je suppose que si tu ne l'as encore dit à personne, c'est que tu attends de moi quelque chose, non ?

Tirant sur sa cigarette, il se tourna à nouveau vers la fenêtre, regardant les personnes passant en dessous d'eux comme si rien ne s'était passé il y a peine une minute. En fait, il en avait rien à faire, il partirait d'ici dans tous les cas et que ça soit debout ou couché, ça l'importait peu, rien ne le raccrochait réellement à sa vie.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: Re: What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back | Silas   Dim 6 Aoû - 22:40

It pokes back
Maxwell
feat.
Silas


 

 



 

 

...the fact that the sexual pleasure center of your cerebral cortex has been over-stimulated by spirochetes is a poor basis for a relationship. Learned that one the hard way.


Pour être venu se mêler de ce qui ne le regardait absolument pas ? Parce que c’était dans sa nature. Quand il trouvait une situation dont il pouvait tirer profit, il voulait y mettre le bout de son nez. Mais, il ne connaissait rien de ce type et venait peut-être de se faire un ennemi problématique. Ce sont les risques du métier, voilà tout. Ils étaient là, tous les deux à l’écart, proche du vide et face à la nuit. La fumée de la cigarette s’élevait doucement avant de disparaître comme consumée. Il eut comme réaction physique un haussement d’épaule et un regard bleu, très bleu. Assis à la table, Maxwell n’avait pas eu l’occasion de le remarquer. Son sourire était moqueur, le genre en demie et en coin qui voulait dire plus que n’importe quel discours. C’était exactement le genre que le médecin aimait porter. D’ailleurs, il n’était pas surpris, son nouvel ami semblait habitué à tricher et n’avait été surpris que par un coup de chance du médecin.

- Wouah, quelle observation. Je suis impressionné, sincèrement.

L’ironie, le sarcasme. Les deux hommes auraient-ils un lien de parenté ? Il s’approcha et Maxwell ne recula pas, curieux de savoir quel serait son prochain mouvement sur l’échiquier.

- Enfin, pour un observateur, t'as mal calculé ton coup parce que j'ai juste à te faire passer par la fenêtre maintenant. Enfin, je suis pas complètement idiot, je suppose que si tu ne l'as encore dit à personne, c'est que tu attends de moi quelque chose, non ?

La probabilité qu’il le fasse effectivement passé par la fenêtre était très faible. Finir en prison pour une histoire aussi futile, personne n’était aussi débile. De plus, il était malin, il savait que Maxwell voulait quelque chose. Comme ponctuation, il cessa de le regarder, comme s’il cédait son tour de parole, ou de jeu. A vous de voir. Le médecin écart une mèche noire venue se perdre devant ses yeux et réfléchit quelques instants à ce qu’il voulait. Un petit regard en arrière lui indiqua que son tricheur préféré avait un joli postérieur. Intéressant. Était-il capable de demander ça ? Tout à fait. Y avait-il quelque chose de plus intéressant ? Sans doute. La raison de sa venue était le nouveau bureau mis en jeu, plus grand, mieux éclairé, mieux insonorisé. C’était tout ce que Maxwell désirait. Enfin, logistiquement parlant. Oui, c’était ce qu’il allait demander.

« Tu vois le gros à qui appartient l’appart ? C’est mon chef de service. On a parié un nouveau bureau. Si tu m’aide à faire en sorte qu’il perde en premier, je ne dirai rien. Ah et je prendrai aussi 10% de tes gains »

C’était raisonnable. A ses yeux du moins. Ou peut-être aurait-il mieux fait de choisir l’autre option. D’autre occasions se représenteraient. Ce n’était pas forcément le cas pour un nouveau bureau.  


© Gasmask



_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Dieu
MESSAGES : 58
AVATAR : Cam Gigandet
AGE : 24 ans
OCCUPATION : Barman
RACE : Humain
POINTS : 96
https://media.giphy.com/media/ZrmQca1mlGGZi/giphy.gif" border="0" alt="" />
avatar

MessageSujet: Re: What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back | Silas   Lun 7 Aoû - 19:29

What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back
Se faire surprendre alors qu'il était en plein acte de tricherie l'avait quelque peu agacé et Silas ne pouvait rien faire à part écouter ce que voulait son interlocuteur de lui. Après réflexion le pousser par la fenêtre n'était pas la chose la plus intelligente surtout devant les autres joueurs mais surtout que ça n'avait pas été dans ses intentions, le blond voulait seulement l'effrayer mais l'autre avait bien trop de sang-froid pour se laisser atteindre par une menace aussi futile.
Appréciant malgré lui son culot, il tira une longue bouffée sur sa tige de nicotine sans même le regarder une seule fois bien qu'il le regardait du coin de l'oeil. D'ailleurs il ne loupa les yeux de l'homme qui s'était risqué à aller en dessous de son dos. Perdant quelque peu contenance, Silas essayait de ne pas faire transparaître une émotion sur son visage tout en se questionnant sur ce qu'il allait lui demander. Si c'était vraiment à quoi il pensait, il était vraiment mais vraiment mal barré, son cœur battait presque à cent à l'heure alors qu'il se retournait pour que son postérieur ne soit pas la proie des vices de l'invité.
Toussotant pour reprendre contenance, il empêcha un long souffle de soulagement sortir d'entre ses lèvres quand, enfin, il entendit le jeune homme.
Braquant son regard sur le gros désigné, il eut un franc sourire d'amusement. Ce gars avait joué comme un balai toute la soirée alors le défi n'allait pas être difficile à relever.

- Lui ? Je le couche quand tu veux.

Offrant sa main pour conclure le deal, il ne perdit pas une seconde ensuite pour se remettre à sa place, son paquet de cigarette au même endroit qu'auparavant sur la table de jeu. Et voilà, qu'ils repartaient pour plusieurs mains, les mises se faisant de plus en plus énormes tandis que l'alcool ne cessait de remplir les verres des joueurs.
C'était facile, même trop facile et Silas recommençait le même petit jeu que tout à l'heure, dosant sa chance de la même façon jusqu'à ce que le patron se retrouve sans le sous et parie le fameux bureau tant convoité. Voilà que le blond devait entrer dans la danse, prétextant qu'il n'était là que pour gagner et non pour l'argent alors que son avarice était prédominante, il n'eut aucune peine à sortir une combinaison de carte assez bonne pour remporter la partie sans que ce ne soit un quinte flush royal.

Un sourire fier sur ses lèvres, il posa enfin son regard sur le joueur en face de lui, lui faisant comprendre clairement sans un mot qu'il pouvait enfin le laisser tranquille. Mais l'heure étant déjà assez tardive pour la soirée, il attendit sagement son maître chanteur tout en faisant exprès de prendre son temps pour décoller de l'appartement, il prit même la liberté de voler une petite figurine qui devait, par son poids, être composée d'or.

Dans l'ascenseur avec le fameux homme, le blond comptait dans ses mains l'argent gagné avant de lui refiler les dix pourcents demandé.

- Profite bien de ton nouveau bureau.

Les portes s'ouvrirent devant eux et le jeune homme ne tarda pas à sortir rapidement pour enfin rentrer chez lui après cette soirée.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: Re: What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back | Silas   Mar 8 Aoû - 21:04

It pokes back
Maxwell
feat.
Silas


 

 



 

 

...the fact that the sexual pleasure center of your cerebral cortex has been over-stimulated by spirochetes is a poor basis for a relationship. Learned that one the hard way.


Sa demande était claire même si, un instant, ses vices lui murmurèrent qu’il aurait dû choisir l’autre option. Sa rationalité répondait qu’il risquait beaucoup plus de se heurter à un mur voire de se faire heurter contre un mur. Le regard de son invité se dirigea vers la cible désignée. Visiblement, il n’éprouvait vraiment de compassion non plus et, il y avait de grandes chances que la réponse soit positive. D’ailleurs, elle le fut.

- Lui ? Je le couche quand tu veux.

Voilà, les vices de Maxwell qui en faisaient presque un satyre lui imposèrent une image en tête. Si moins d’une petite minute avant la vue de l’anatomie de son partenaire de jeu l’avait mis en joie, l’imaginer « coucher » son chef de service lui coupait l’appétit. Visiblement, ce type ne savait vraiment pas utiliser les bons mots. Pour conclure leur accord bref, ils se serrèrent la main discrètement. Pas besoin d’ameuter tout le quartier. Silas retourna à table et Maxwell resta encore quelques instants près de la fenêtre, consultant son téléphone. Plusieurs minutes plus tard, il reprit sa place à la table de jeu.

Le jeu repris et, il allait dans le sens dont il avait envie. Lui n’était pas particulièrement chanceux mais, lorsque le bureau fut misé, il remporta la mise. Cette soirée était un succès et, il était assez fier de lui. Son sens de l’observation lui avait été d’une précieuse aide, même s’il avait failli passer par le fenêtre. D’ailleurs, son aide lors de cette partie le fixa quelques instants pour lui signaler que sa mission était accomplie. Maxwell ne pensa qu’au bleu de ses yeux.

Alors que les autres hommes s’en allaient, satisfaits ou pas de leur partie. Les deux médecins eurent une conversation quelques minutes sur l’aspect administratif du changement de local. En quittant l’appartement, il remarqua que Silas l’attendait et ils prirent l’ascenseur tous les deux. Son regard caramel brilla jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’ils étaient seuls uniquement pour l’argent qu’il lui devait. Les fameux 10% réclamés un peu plus tôt. Ce n’était pas exactement ce qu’il attendait mais, c’était mieux que rien. Une fois les billets en main, il ne les rangea pas dans son portefeuille mais, simplement dans sa poche. L’intuition qu’ils allaient peut-être bientôt être de nouveau utilisés le prit.

- Profite bien de ton nouveau bureau.

Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent sur le hall d’entrée, vide en ce début de journée. Son compagnon de poker s’en alla et, Maxwell l’interpella.

« On va boire un verre avec les 10 % ? »

Au final, ce n’était pas vraiment son argent. Ce n’était ni une somme qu’il avait perdue, ni une somme qu’il avait gagnée. La dépenser en alcool ne le dérangeait pas tant que ça. Surtout qu’il était celui qui avait le moins bu, il pouvait encore se permettre un verre ou deux sans risquer de connerie. Son nouvel ami semblait hésiter et, le médecin tâcha de le convaincre :

« Ca ne peut pas être plus dégueu que ce qu’on nous a servit ce soir »

© Gasmask



_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Dieu
MESSAGES : 58
AVATAR : Cam Gigandet
AGE : 24 ans
OCCUPATION : Barman
RACE : Humain
POINTS : 96
https://media.giphy.com/media/ZrmQca1mlGGZi/giphy.gif" border="0" alt="" />
avatar

MessageSujet: Re: What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back | Silas   Mer 9 Aoû - 20:35

What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back
Ayant comme prévu exécuté sa part du marché, le blond se précipitait déjà vers la porte de sortie de l'immeuble, ses dollars en poche. Voilà enfin ce qui pourrait l'aider financièrement et il en avait grand-besoin. Il vivait à une époque où le dieu Argent régnait en maître et il était maintenant de s'en sortir convenablement sans en avoir. Et l'idée de vivre dans la forêt en priant les arbres n'était pas une solution envisageable pour lui, il s'était bien trop habituer à son confort égoïste pour tout délaisser aujourd'hui. Alors il se retrouverait bien malgré lui à devoir tout faire ce qui était possible pour gagner sa vie au lieu de la vivre tout simplement.

Cependant pour ce soir, ses problèmes financiers pouvaient être mis de côté puisqu'il n'avait plus à s'inquiéter jusqu'au mois prochain et comme dirait l'autre « Demain est un autre jour ». Et ne pensant pas même une seconde à son compagnon de cette soirée, il filait aussi rapide que le vent pour rentrer chez lui afin de recompter ses gains « durement » remportés. C'était sans compter l'autre qui l'interpellait pour boire un coup. Il voulait quoi lui ? Un coup, il matait ses fesses et ensuite voulait le draguer autour d'un verre. Vraiment bizarre ce plan.
Hésitant sur la réponse à donner, il ouvrait déjà les lèvres pour décliner l'invitation mais il n'en eut pas le temps que le brun renchérissait d'un argument discutable mais quelque peu légitime. Alors au Diable le confort de son chez-lui, s'il pouvait boire gratuitement c'était toujours ça de gagner.
Haussant les épaules, il franchit la porte du bâtiment, l'attendant sagement devant alors qu'il s'allumait son énième cigarette de la soirée.

Le blond ne ressentit pas le besoin de combler le silence alors qu'il s'approchait du bar le plus proche dont la musique se faisait entendre au bout de la rue. Prenant place à une table, il commanda deux verres de whisky pour son nouvel ami et lui même avant d'enfin braquer son regard vers son interlocuteur.

- Silas en passant.

Se faire inviter par un mec à boire un coup n'étant pas dans ses habitudes du tout, le blond était quand même curieux de savoir ce qu'il lui voulait alors que leur petit marché était terminé depuis un moment maintenant. Alors sa langue passant sur ses lèvres pour les humidifier, il attendit simplement son verre afin d'en boire une gorgée salvatrice avant de prononcer quelques mots sans un seul sourire.

- T'as encore un service à me demander ? Ou alors tu veux juste qu'on fasse ami-ami ? Si c'est le cas, ça m'intéresse pas.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: Re: What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back | Silas   Jeu 10 Aoû - 16:12

It pokes back
Maxwell
feat.
Silas


 

 



 

 

...the fact that the sexual pleasure center of your cerebral cortex has been over-stimulated by spirochetes is a poor basis for a relationship. Learned that one the hard way.


Son argument était-il efficace ? En tous cas, il avait déjà fait beaucoup mieux. Il eut pour toute réponse un haussement d’épaules. La partie s’annonçait difficile. Il sortit pour s’allumer encore une cigarette après toutes celles consumées pendant la soirée. Maxwell ne dit rien et le rejoint. Ils marchèrent ensuite le temps de quelques rues pour arriver devant un bar ouvert qui attirait les passants tardifs avec sa musique. Ils s’y engouffrèrent et s’installèrent à une table. L’autre commanda deux verres de whisky et le médecin eut un sourire. C’était la première personne qu’il rencontrait dans cette ville de fous qui ne jurait pas par le bourbon. Evidemment, le liquide doré qu’on leur servit n’était pas aussi bon que celui qu’il ramenait d’Irlande lors de ses voyages mais, il devait bien faire avec. Comme promis, il paya le serveur les quelques billets qu’il demandait sans rechigner.

- Silas en passant.

« Maxwell », répondit-il simplement.

Après une gorgée, son invité sembla vouloir clarifier la situation. Vu qu’il avait clairement hésiter à accepter son invitation, la clarification n’allait sans doute pas aller dans son sens.

- T'as encore un service à me demander ? Ou alors tu veux juste qu'on fasse ami-ami ? Si c'est le cas, ça m'intéresse pas.

Pour être clair, c’était clair. « Ami-ami » n’était pas vraiment le terme le plus approprié aux plans de Maxwell. L’idée de service pouvait plus coller avec ses intentions mais, rendait le tout assez glauque. Maintenant, il lui fallait décider quoi faire de cette information. Il pouvait insister, nier toute implication, faire comme s’il ne comprenait pas ou, tout simplement laisser tomber. Un rapide coup d’œil à sa montre lui appris que l’heure était déjà tardive. Passer du temps pour au final n’avoir personne dans son lit et, en plus, être crevé au travail le lendemain ne le motivait pas particulièrement. Du coup, il avala son verre cul sec, sentant l’alcool lui bruler la gorge avant de le reposer et d’annoncer :

« Okay. A plus »

Et il se leva et quitta le bar à peine quelques minutes après y être entré. Frustré ? Un peu mais, il s’y attendait. Ce n’était pas vraiment une énorme surprise. Sans doute aurait-il pu y mettre un peu plus du sien mais, la fatigue et le fait d’avoir déjà remporté l’enjeu principal de cette soirée lui conseillaient de ne pas trop gaspiller ses forces pour au final ne pas arriver à ses fins. D’autres occasions se présenteraient.
© Gasmask



_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back | Silas   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ ☽ ~
What usually happens when you poke something with a stick? It pokes back | Silas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+
» vetement sinistre autre qu'a la ferme poke
» [Resolu] ticket poke
» A vendre super nintendo portable POKE FAMI DX et super UFO pro 8
» Peek & Poke sont sur CPC
» POKE FAMI DX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
children of the night :: 
new orleans
 :: CBD & Warehouse district
-