AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ☾ there is beauty in the courage of the fragile fighter. (w/ maxwell)
~ ☽ ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PSEUDO : Martins.
MESSAGES : 144
AVATAR : Roden.
CREDITS : killer from a gang (av.) Capsize (sign) tumblr (gif)
AGE : La belle n'est qu'âgé de vingt cinq ans, et pourtant, elle en a bien plus.
OCCUPATION : Elle a reprit la boutique familial, le Deveraux's.
AMOUREUSEMENT : Célibataire, le coeur froid, elle n'a pas envie de se lancer d'une relation.
RACE : The Wailling Woman, la messagère de la Mort. Un statut dont elle est fière.
POINTS : 156
avatar

MessageSujet: ☾ there is beauty in the courage of the fragile fighter. (w/ maxwell)   Lun 7 Aoû - 14:42

La musique envahissait les rues de la ville, propageant la joie et la bonne humeur. Les habitants se déhanchaient, se détendaient, pensant qu'ils étaient protégés, dans un endroit. Une douce illusion. Quelle chance avaient ces humains, de ne pas savoir, d'être aveugles et sourds aux problèmes surnaturels. Du moins, la plupart l'étaient. D'autres savaient, beaucoup trop curieux, se mettant en danger. Ils se battaient contre des monstres, beaucoup trop puissants et mortels pour eux. Et Maxwell Graham en faisait partie, un humain un peu trop arrogant et curieux, dont les expériences allaient le mener à sa perte. Serafina en était sûre. Et pourtant, la Deveraux se devait de le protéger, pour sa grand-mère qui connaissait le grand-père du jeune homme. Une promesse qu'elle s'était faite à elle-même, qu'elle commence à regretter, en quelque sorte. Mais elle devait le faire, après tout, Maxwell était un humain fragile, qui se jetait dans la fosse aux lions, ou au vampire plutôt. Secouant légèrement sa tête, Serafina soupira, en se préparant du thé glacé, en attendant le Graham. Au bout de quelques minutes, la sonnerie brisa le silence, sortant la rousse de sa transe. Elle ouvrit la porte tout en arborant une mine agacée au jeune homme pour son retard. « La prochaine fois, pas de retard. On perd déjà assez de temps, et à la Nouvelle-Orléans, vaut mieux en savoir le plus possible si tu ne veux pas finir mort. » Son ton était dur, tranchant. Elle voulait lui faire comprendre la gravité de la situation. Il comptait reprendre les expériences de son grand-père, de se mettre en danger. Maxwell ne devait pas pas prendre leur « leçon » à la légère. La Banshee se dirigea vers le salon, en lui faisant signe de rentrer. Elle s'appuya sur le comptoir de sa cuisine américaine, en faisant face à Maxwell. « Tu veux boire quelque chose ? Ou tu préfères qu'on passe directement aux choses sérieuses ? » Elle ne perd pas l'nord, Sera. Elle allait l'aider, malgré elle, malgré qu'elle soit effrayée par ce monde, si familier.

_________________


All her life she has seen, all the meanest side of me. they took away the prophet's dream for the profit on the   street
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: Re: ☾ there is beauty in the courage of the fragile fighter. (w/ maxwell)   Mer 9 Aoû - 9:43

There is beauty in the courage
Maxwell
feat.
Serafina


 

 



 

 

In this universe effect follows cause. I've complained about it but— ...


Serafina était une banshee et, la seule que Maxwell connaissait. Le nœud de leur rencontre ? La grand-mère banshee et le grand-père humain se connaissaient. Que voulez-vous, quand un bel homme explique à une femme surnaturelle qu’il séquestre des vampires au nom de la science, le courant passe. Du coup, leurs descendants se retrouvaient ainsi dans les rues de la Nouvelle Orléans. D’ailleurs, ils avaient rendez-vous aujourd’hui, chez Serafina. La banshee s’était donnée comme mission de lui expliquer ce monde caché loin du regard des hommes. Son altruisme était motivé par le fait qu’elle le savait en danger. C’était logique. Déjà être humain dans une ville bercée par le surnaturel n’était pas une excellente idée mais, si en plus on avait dans l’idée de reprendre les travaux de son aïeul, c’était encore pire.

Il sonna à la porte en retard de plusieurs minutes. Panne de réveil ? Nan, plutôt un quartier dans lequel trouver une place de parking était mission impossible. Lorsque Serafina ouvrit, l’air sur son visage ne trompait personne, son retard l’agaçait. Ses mots étaient en accord avec ce qu’elle montrait puisqu’elle lui reprocha sèchement :

« La prochaine fois, pas de retard. On perd déjà assez de temps, et à la Nouvelle-Orléans, vaut mieux en savoir le plus possible si tu ne veux pas finir mort. »

Il ne répondit pas, se disant qu’elle dramatisait un peu. La ville elle-même comptait plus de 300 000 habitants et ce n’était pas vraiment ce qu’on pouvait appeler un territoire en guerre. Il entra et balada son regard sur le lieu sans vraiment s’y intéresser. Ils arrivèrent dans le salon qui disposait d’une cuisine ouverte comme la grande majorité des foyers américains. Quand elle lui demanda s’il voulait boire quelque chose, il remarqua le thé glacé préparé et demanda :

« Un thé s’il-te-plaît »

Sur ces mots, il s’installa dans un des fauteuils et regarda la banshee quelques secondes. Sans difficultés, elle lui avait fait avouer ses plans. Enfin, à moitié. Maxwell était dans une phase de recherche, d’étude. L’idée que la clé de la maladie de sa mère pouvait se trouver chez ces femmes hurleuses ne lui avait pas échappé. Bien sûr, il n’avait pas jugé utile de lui en faire part. Pour l’instant, il lui fallait surtout recueillir le plus d’informations possible. C’était d’ailleurs assez étrange que quelqu’un d’aussi rationnel que lui se trouve dans un monde si irrationnel. Il sortit son téléphone et lui demanda avec un sourire en coin et un petit rire :

« Est-ce que ça vous dérange si j’enregistre votre cours madame la professeure ? »


© Gasmask



_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

~ ☽ ~
☾ there is beauty in the courage of the fragile fighter. (w/ maxwell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+
» Je ne me décourage pas
» [accepté] Pepito, petit hobbit au grand courage.
» Kahina Amenesty Kealoha - Life is a pure beauty
» Maddison Wendy Lewis ● I'm not beauty queen, I'm just beautiful me...
» La Surprise est l'épreuve du vrai courage [5ème Année]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
children of the night :: 
new orleans
 :: CBD & Warehouse district
-