AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fool me once. (megara)
~ ☽ ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PSEUDO : ilusm.
MESSAGES : 104
AVATAR : dylan o'brien.
CREDITS : @EXORDIUM.
AGE : le millénaire passé, mille vingt-cinq ans derrière lui, mais toujours le minois d'un gamin innocent.
OCCUPATION : il vague la nuit, à la recherche d'une occupation quelconque, d'un amusement bref. il se lasse vite de tout. préfère tuer que travailler.
AMOUREUSEMENT : mort. il ne s'abandonne pas au plaisir de l'amour, des baisers ou de l'attachement. il préfère tuer et les entendre crier. légèrement fou sur les bords.
RACE : un vampire originel, buveur de sang, créature de la nuit.
POINTS : 80

avatar

MessageSujet: fool me once. (megara)   Mar 8 Aoû - 20:46


pierre précieuse

Le brun jette un coup d'œil à l'horloge qui se trouve dans sa chambre, son pied vient taper sur le sol à plusieurs reprises alors qu'il vient torturer ses mains dans des gestes nerveux. Le vampire est inquiet. Il ne devrait pas l'être, c'est idiot de sa part. C'est inhabituel, surtout venant de sa part. Lev ne s'inquiète jamais, juste sa petite personne compte. Le reste n'est que broutilles, des pions. C'est ainsi que le brun voit les choses. Et pour le gamin, c'est normal de penser ainsi. C'est tout naturel. Lev utilise les gens et les jette par la suite. Il n'est pas fait pour l'attachement, c'est bien trop gentil, voir même bienfaisant. Tout le contraire de Lev. Lev l'égoïste. Lev le monstre. Lev le mal incarné. Seulement, ça ne se contrôle pas, ce genre de choses. Il vient de s'en rendre compte. Puisque le brun s'inquiète, le temps passe lentement et une boule vient se déposer dans sa gorge. Il a peur, il flippe parce qu'il n'a pas de nouvelles. Il sait que les humains, c'est fragile. Alors, quand il a plus de nouvelles, il pense au pire. Son humaine a peut-être claqué. Peut-être qu'elle n'est plus. Peut-être qu'elle s'est blessée. Megara est encore plus fragile qu'une simple humaine car Megs, elle est malade. Alors Lev, il s'inquiète trop vite. Il veut la protéger, même si ce n'est pas son genre de faire ce genre de choses. Sauf qu'elle est spéciale. Unique. Megara, c'est sa pierre précieuse, sa poupée de porcelaine, son humaine. Un terme qu'il a tendance à utiliser, mais pas en mal. Lev ne s'attache pas aux humains, mais avec c'est différent. Elle est seule, avec Margaret. Il s'est attaché -malheureusement- à deux humaines. Une femme qu'il a vu grandir et une autre qui ressemble tout bonnement à l'unique amour de sa vie (qu'il a tué, par la suite, mais elle reste son double). Dès le départ, il a su que c'était une mauvaise idée, mais il n'a pas su gérer. Le monstre sait ce que c'est l'amour ou encore l'attachement, Megs le prouve. Megara, elle est spéciale pour Lev. Alors si elle se blesse, il s'inquiète. Si on lui fait du mal, Lev s'en occupe. On ne touche pas à sa princesse. Jamais. Le temps passe, les nouvelles n'arrivent toujours pas. Il n'est pas partit espionner chez-elle parce qu'il aimerait se comportement normalement avec elle. Parce que c'est ce qu'elle fait, Megara. Elle le rend normal comme sa copine le faisait. Il agissait humainement, il mettait de côté son vampirisme pour elle. Un effet que Megara semble aussi avoir sur le russe, vu qu'il évite d'aller écouter au pas de sa porte si son cœur bat bien.  Il évite même d'écouter aux portes ou encore de l'hypnotiser. En fait, il n'utilise l'hypnose que lorsqu'il la mord. Chose qu'il fait et dont il n'a pas honte. Il ne la blesse pas, il la mord en douceur, d'une tendresse encore inconnue jusqu'à ce qu'il la rencontre. Parfois, il lui donne même de son sang, pour la guérir ou lorsqu'elle sait blesser au travail. Il refuse qu'elle ait à supporter une douleur quelconque. Humaine fragile, humaine au regard de feu. Lev, toujours sans nouvelles, termine par quitter son siège favoris et quitter la demeure des Glazkov sans adresser un mot à ses parents ou encore ses frères et sœurs présents. Ils se sont déjà vus plus tôt. Il n'a donc pas besoin de perdre du temps avec des banalités. Il se rend chez-elle, ne prend même pas le temps de marcher jusque là. Une fois devant sa porte, le gamin soupire. C'est un idiot, un gros fragile, comme ceux qu'il mange de temps en temps. Il toque. Une fois, puis deux et ensuite trois. Il toque et ne s'arrête plus. - Megara ? Il arrête de toquer, ne tend même pas l'oreille. - Megs, t'es là ? Et il prie pour qu'elle réponde rapidement.

_________________

monstrous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : spf + j.
MESSAGES : 102
AVATAR : Tonkin.
CREDITS : @vinyles idylles (avatar) + ©ceriztoxic (signature).
AGE : 27 petites étoiles brillantes.
OCCUPATION : interne en chirurgie. Des études qui la passionnent, un futur métier qui va combler sa vie.
AMOUREUSEMENT : rêves émiettés, coeur bousillé. myocarde empoisonné, brisé.
RACE : l'odeur du sang sucré coule dans ses veines (humaine).
POINTS : 76

avatar

MessageSujet: Re: fool me once. (megara)   Mer 9 Aoû - 2:22

❝ la
différence

LEV & MEGARA.

Megara, elle est obligée de rentrer chez elle. Son supérieur l'y forçant après son accident. Pourtant à ses yeux, ce n'était en rien grave. Une coupure au scalpel malchanceuse sur son bras. Rien de plus, rien de moins. Mais avec Megara, tout prend de l'ampleur. Son sang n'a pas cessé de couler. A vive allure, un rythme accentuant ses pulsions. Elle a senti, ses propres battements sur ses tempes, aux extrémités de ses doigts ensanglantés. Elle ne s'est pas inquiétée la jolie poupée. Elle vit avec cette maladie depuis sa naissance. Chaque saignement devient incontrôlable. Chaque coup peut devenir plus fatal. Elle a du rapidement apprendre Meg. Mais elle le sait, son hémophilie n'est pas la plus grave. Son facteur touché est moins important que l'autre forme. Alors elle s'autorise à lâcher prise. Elle s'autorise à être moins inquiète. Pas son entourage. La preuve. Sa nuit de garde devait à peine commencer et là voilà dans son appartement, seule. Sa colocataire, Romy, est de sortie. Sans elle, pour une fois. D'habitude les deux jeunes femmes sont inséparables. Mais ce soir Megara, elle est fatiguée. Deux gardes à la suite, et maintenant ce minime accident. Elle est épuisée la belle. Les cernes ornent son minois tiré. Alors tout en trainant les pieds, Megara se dirige vers la salle de bain. Elle retire ses habits de boulot les laissant tomber sur le chemin. Elle entre dans la douche et ouvre l'eau chaude. Elle se met en dessous et lâche un soupire. Meg, elle se détend. Elle prend plaisir à laisser l'eau couler sur son corps nu. Ses mains passant de temps en temps sur son visage et dans ses cheveux. Elle en profite pour retirer le sang séché sur ses doigts. Son sang..TOC. Megara, elle fronce les sourcils. Un bruit sourd vient se déposer dans ses oreilles. Une imagination certainement. TOC TOC. Elle redresse son minois et coupe l'eau. TOC TOC TOC. La jolie poupée attrape rapidement une serviette qu'elle enroule autour de son corps encore mouillé, des gouttes venant tremper le sol. - Megara ?- Son expression se transforme en surprise et elle accélère le pas pour arriver devant sa porte. Elle l'ouvre rapidement et tombe nez à nez avec lui. Sa différence. « Lev ? Qu'est que tu fais ici ? » Megara, elle se décale de quelques centimètres pour le laisser entrer. Mais son regard ne le lâche pas. Au contraire. Ils n'avaient pas prévu de se voir, du moins, elle n'en a pas souvenir. « Ca va ? Y a quelque chose de grave ? » La mignonne, elle s'inquiète de sa venue si soudaine. Ses yeux l'observent en silence, tentant de trouver une réponse inconnue.


© MADE BY LOYALS.

_________________
only human after allWhen it's time to live and let die and you can't get another try something inside this heart has died..You're in ruins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : ilusm.
MESSAGES : 104
AVATAR : dylan o'brien.
CREDITS : @EXORDIUM.
AGE : le millénaire passé, mille vingt-cinq ans derrière lui, mais toujours le minois d'un gamin innocent.
OCCUPATION : il vague la nuit, à la recherche d'une occupation quelconque, d'un amusement bref. il se lasse vite de tout. préfère tuer que travailler.
AMOUREUSEMENT : mort. il ne s'abandonne pas au plaisir de l'amour, des baisers ou de l'attachement. il préfère tuer et les entendre crier. légèrement fou sur les bords.
RACE : un vampire originel, buveur de sang, créature de la nuit.
POINTS : 80

avatar

MessageSujet: Re: fool me once. (megara)   Mer 9 Aoû - 13:22


pierre précieuse

Il aurait pu tendre l'oreille, la tâche aurait nettement plus simple. En réalité, en tendant l'oreille, il aurait simplement pu écouter et retourner chez-lui. Seulement, le vampire, il a besoin de l'entendre dire que tout va bien, voir qu'elle est intacte. Il ne fait pas dans la simplicité, non, il n'aime pas cela. Bien qu'il fut tenté à un moment, lorsqu'elle ne répondait pas, il a patienté devant cette foutue porte comme une personne normale, comme un humain incapable de faire autre chose. Alors qu'il était capable de bien des choses. Il aurait carrément pu entrer chez-elle s'il en avait vraiment la volonté, mais rien ne pressait. Il avait beau être impatient, il savait attendre un minimum. Avec elle, tout était plus humain. Plus intensifié. Et il avait beau apprécié la gamine, il détestait ces facettes de la vie. Vie qu'il n'avait plus. Logiquement, il était mort depuis plus de mille ans. Il n'aimait pas le fait de s'inquiéter pour un rien, le fait de flipper comme un dingue lorsqu'il n'avait pas de nouvelles ou de perdre patience aussi vite. Il avait beau avoir l'éternité devant lui, il n'aimait pas attendre. Il détestait même le fait qu'on le fasse attendre. Lev était quelqu'un de très ponctuel et il aimait quand les autres l'étaient aussi. Cependant, il ne pouvait pas en vouloir à l'humaine. Si ça se trouve, elle n'était même pas encore chez-elle. Le brun n'en savait rien, mais priait pour que ce ne soit pas le cas. Il priait que derrière cette porte se trouvait sa brune, son humaine, la femme qu'il protégerait jusqu'à son dernier souffle. Il avait besoin de savoir qu'elle allait bien. Parfaitement bien. Ce n'était même plus une envie, à ce point. Mais bien un besoin. On pourrait traiter cela comme une obsession, Lev n'en dirait rien. Il n'était pas obsédé par l'humaine, mais bien attaché fortement. Alors oui, Lev pouvait aller dans l'abus, il était ainsi. Pas habitué à l'attachement aux humains, il allait rapidement dans l'excès. Lorsque Megara ouvrit la porte, un poids libéra les épaules du vampire. Elle ne s'attendait pas à le voir. Pas vu la tenue qu'elle avait, c'est-à-dire une serviette qui entourait son corps encore mouillé, des gouttes perlant sur son corps si fragile. L'originel ne perdit pas de temps et ne répondit pas à la jeune femme. Examinant son corps de ses iris sombres, il s'arrêta sur son bras. Il le savait. La brune s'effaça pour laisser rentrer Lev, ce qu'il fit sans lui dire un mot. Le brun s'inquiétait rapidement, mais il s'énervait aussi facilement. La question de l'humaine le titilla légèrement. « Tu ne donnais aucune nouvelle. » Répondit-il. « Je suis donc venu les chercher moi-même. » Soupira-t-il alors qu'il se grattait la nuque, regardant Megara de temps à autres. « J'espère que ça ne te dérange pas. » Le moment était peut-être mal choisi, vu le peu de tissu qu'elle portait sur elle. Le comble aurait été qu'elle soit accompagnée, mais Lev se permit d'utiliser son ouïe pour se rassurer. Seul le cœur de la belle battait dans l'appartement. Le brun souffla un bon coup avant que ses yeux ne s'arrêtent à nouveau sur le bras de la jeune femme. Princesse avait été blessée et il n'en savait rien jusqu'à maintenant. Blessure encore fraîche puisqu'il pouvait encore sentir le sang Car quand la gamine saigne, ce n'est pas qu'un peu. Et le sang, Lev le repère à des kilomètres, mais là, la distance ne se compte qu'en mètres.  

_________________

monstrous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : spf + j.
MESSAGES : 102
AVATAR : Tonkin.
CREDITS : @vinyles idylles (avatar) + ©ceriztoxic (signature).
AGE : 27 petites étoiles brillantes.
OCCUPATION : interne en chirurgie. Des études qui la passionnent, un futur métier qui va combler sa vie.
AMOUREUSEMENT : rêves émiettés, coeur bousillé. myocarde empoisonné, brisé.
RACE : l'odeur du sang sucré coule dans ses veines (humaine).
POINTS : 76

avatar

MessageSujet: Re: fool me once. (megara)   Mer 9 Aoû - 14:03

# la
différence  

LEV & MEGARA.

Megara, elle maintient sa serviette comme si c'était devenu sa bouée de sauvetage. D'habitude, elle n'est pas aussi pudique, mais devant Lev c'est différent. Avec lui ça l'est constamment. Et elle essaie de comprendre la jolie poupée. Elle tente de trouver des réponses à ses questions. Mais aucune n'est assez fiable. Certes, il y a eu ce béguin quand elle était plus jeune. Mais maintenant, elle a grandi. Elle a oublié Megara. Pour elle, c'est du passé. Pourtant, quelque chose la trouble avec lui. Une sensation indescriptible mais réelle. Et depuis tout ce temps, elle est obligée de vivre avec. De vivre avec ce sentiment inconnu. Comme ce soir. Elle ne comprend pas Meg. Sa venue si surprenante à cette heure-ci. Mais elle n'a pas besoin de faire beaucoup de recherches pour avoir sa réponse. Lev s'inquiétait. Il a toujours eu cette attitude avec elle. Comme si la vie de Megara avait de l'importance pour lui. Comme si son bonheur, son bien être et sa sécurité étaient les choses les plus précieuses au monde. « Tu sais les personnes normalement constituées auraient passé un appel, par exemple..» Megara, elle affiche un sourire coin. Parce qu'au fond, elle est heureuse de le voir. De l'entendre. Sa voix est un véritable remède pour la brune. Elle pourrait s'endormir en l'écoutant, bercée par cette mélodie si délicieuse. « Mais maintenant que tu es là..» Et elle s'approche la jeune Vasari. Elle s'approche jusqu'à être à sa hauteur. Son minois relevé pour lui faire face, elle plonge ses iris dans les siennes. Sombres, ardentes. Il pourrait en faire frémir plus d'une. « Je suis contente de te voir Lev.» Sa langue passe sur ses lèvres sèches. Des lèvres qu'elle vient déposer sur la joue froide du jeune homme. Un contraste évident. Sa peau est en oxymore avec la sienne. Peau brûlante qui tente de réchauffer la glace. Puis, elle se recule la mignonne, un air malicieux affiché sur son visage cerné. « Tu connais l'appart, fais comme chez toi. Je reviens.» Megara, elle hausse les sourcils avant de disparaitre pour enfiler des vêtements. La tenue serviette est vite remplacée par un short et un débardeur. Beaucoup plus pratique. Tout en revenant dans le salon, elle continue de se sécher les cheveux. « Et au faites, c'est bon t'es rassuré de me voir toujours en vie ? » Mais elle voit son regard insistant. Elle n'est pas dupe Megara. Depuis son arrivée, ses yeux ne cessent d'examiner son bras. Alors elle se mordille la lèvre. « Un petit accident au boulot. Rien de grave, promis.» Parce qu'elle le pense, Megara. Cette entaille n'est que superficielle. Certes, un scalpel l'a causé, et ? La jolie poupée continue de respirer, d'être en vie. C'est plutôt bon signe non ?


© MADE BY LOYALS.

_________________
only human after allWhen it's time to live and let die and you can't get another try something inside this heart has died..You're in ruins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : ilusm.
MESSAGES : 104
AVATAR : dylan o'brien.
CREDITS : @EXORDIUM.
AGE : le millénaire passé, mille vingt-cinq ans derrière lui, mais toujours le minois d'un gamin innocent.
OCCUPATION : il vague la nuit, à la recherche d'une occupation quelconque, d'un amusement bref. il se lasse vite de tout. préfère tuer que travailler.
AMOUREUSEMENT : mort. il ne s'abandonne pas au plaisir de l'amour, des baisers ou de l'attachement. il préfère tuer et les entendre crier. légèrement fou sur les bords.
RACE : un vampire originel, buveur de sang, créature de la nuit.
POINTS : 80

avatar

MessageSujet: Re: fool me once. (megara)   Ven 11 Aoû - 22:40


pierre précieuse

Elle n'a pas tort. Ça aurait été plus simple pour les deux. Utiliser le portable qui traînassait dans sa chambre pour voir si tout allait bien, lui envoyer un message pour lui demander comment elle allait. Lev avait toujours eu du mal avec les technologies, trouvant cela beaucoup trop fancy. Il préférait voir ses interlocuteurs directement. Il ne croyait pas en ces fameuses technologies. Cependant, il les avait vu évolué. Le brun a connu les premiers ordinateurs, téléphones et même l'évolution des couleurs à la télévision. Les technologies ont aussi bien évolués que les hommes (et c'est impression d'émettre ce fait, les hommes ont bel et bien évolué, mais pas aussi bien que leurs foutus portables aux prix exorbitant.) Alors que les smartphones sont plus intelligents, c'est à se demander si les humains, eux, ne deviennent pas plus idiot. Fait qu'il a pu observé alors qu'eux étaient tous accrochés à leur écran lumineux, à la recherche de dramas, d'occupation, alors qu'un monde leur était offert. Le garçon se permettait donc de ne pas se trimbaler avec un téléphone partout où il allait et ne l'utilisait pas comme premier record. « Tu devrais savoir que je ne suis pas la majorité. » Et qu'il était loin d'être d'une personne normalement constituée. Seulement, il préférait garder ce fait secret, surtout aux yeux de la brune. Innocence la berçant encore, elle n'avait pas conscience du monde qui l'entourait réellement. Alors qu'enfants, ils avaient peur des monstres sous leurs lits, ils réalisaient qu'ils étaient leur  propre démons, ne se souciant plus des légendes qu'on leur racontait lorsqu'ils étaient encore enfants. Bénéfice pour Lev et les vampires du monde entier, les vampires n'étaient qu'une créature imaginaire, fantasme d'adolescentes, monstres des contes de fées. La brune, princesse fragile, pierre rare, vient déposer ses chaudes lèvres sur la joue glacée du vampire. Il frémit, reste droit et ne bouge pas d'un poil. Distance défiée, les barrières du jeune homme mise en place : Princesse a le droit. Vampire n'a pas l'habitude. Agnes faisait pareil. « Je le suis aussi. » Content de voir qu'elle respire correctement, qu'un sourire danse toujours sur ses lèvres rosées. Elle s'efface un instant, Glazkov regarde aux alentours, mais décide de ne pas bouger. Il ne sait pas quoi faire, aperçoit les bouts de tissus que la gamine a sûrement balancé nonchalamment sur le sol avant d'affronter la chaleur des goûtes sur son corps frêle. Il sursaute lorsqu'elle se fait à nouveau entendre, levant sa tête vers la brune, il répond affirmativement d'un mouvement de tête. « La prochaine fois, pense à donner de tes nouvelles. Je me faisais un sang d'encre, Megara. » Ses mains viennent se croiser derrière son dos, hésitant à relever le sujet qui le titille fortement. La blessure qui a prit place sur son bras. Il la fixe, pas par tentation, mais car le brun est intrigué et inquiet. Il sait que les humains sont très fragiles, peut-être qu'elle ressent de la peine, mais qu'elle ne l'admet pas. Il n'en sait strictement rien. « Est-ce que ça te fait mal ? » Demande-t-il avant de poursuivre. « Tu devrais vraiment commencer à faire attention, Megs. Je te le répète à chaque fois. » On peut lire dans ses yeux l'inquiétude qu'il ressent rien qu'en sachant que la brune s'est légèrement entaillé le bras. Côté humain qui refait surface au contact de la Vasaris. Elle le rend moins.. monstrueux.  

_________________

monstrous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: fool me once. (megara)   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ ☽ ~
fool me once. (megara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+
» Shaqtin' A Fool
» Les meilleurs april's fool
» And that's the way aha-aha I like it~ faites pas attention au titre, je savais juste pas quoi mettre °3°
» De beaux projets
» Libreville - Tchibanga (FOOL-FOOT)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
children of the night :: 
new orleans
 :: Uptown
-