AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 not on my watch (feat Nate)
~ ☽ ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PSEUDO : bene gesserit
MESSAGES : 29
AVATAR : matthew daddario
CREDITS : lilousilver
AGE : 1031 ans, 27 ans en apparence
RACE : vampire
POINTS : 26
avatar

MessageSujet: not on my watch (feat Nate)   Ven 11 Aoû - 11:44

Leonid était dans son bureau, surveillant les différents espaces du club par le biais des caméras installées un peu partout. Il n'en avait pas vraiment besoin, ses aptitudes vampiriques lui aurait permit de voir tout par lui même, mais il devait maintenir sa couverture d'humain. Certains au sein du club étaient au courant de sa nature, étant eux mêmes vampires, mais le brun tenait à garder le secret le plus possible. Moins de gens au courant signifiait moins de gens capable de révéler ce qu'il était au monde. Il poussa un soupir et se leva de son fauteuil, s'approchant des fenêtre sans tain tout autour de son bureau. Il scanna la foule, observant les humains danser, se frottant les uns les autres dans un mélange de techno assourdissant. Il n'était pas particulièrement fan de ce genre de musique, mais elle attirait la foule et ça Leo en avait besoin. Sans trop savoir pourquoi, son regard se fixa sur un humain, frêle, la petite vingtaine. Il porta son attention sur lui, sentant que quelque chose n'allait pas chez ce dernier mais avant qu'il ait pu en savoir plus une alerte l'interrompit dans sa surveillance et il retourna vers son bureau. Un des agents de sécurité venait de surprendre une transaction de drogues et ça Leo ne le tolérerait pas. Il demanda à l'agent de venir avec le dealer dans son bureau, bien déterminé à foutre la trouille à ce type. Le brun n'aimait pas les drogues, c'était trop incontrolable, trop sale. Bien sûr il aurait pu se faire de l'argent avec, beaucoup même. Mais la drogue pouvait attirer l'attention des forces de l'ordre, chose dont Leo ne pouvait se permettre. Il attendit les deux hommes dans son fauteuil et lorsque l'agent tapa à la porte, il lui ordonna d'entrer. La procédure pour ce genre de problème était toujours la même, faire venir le dealer dans son bureau, laisser son agent de sécurité le malmener un peu, ça permettait déjà à Leo de voir à quel genre d'homme il avait à faire. Ce dernier semblait être déjà terrorisé vu les odeurs qu'il dégageait et Leo savait qu'en poussant juste un peu, le message passerait sans problème. Il observa silencieusement l'homme qui tremblait sur son fauteuil, prêt à rendre son dîner. Le vampire se leva après quelques minutes et referma la veste de son costume avant de faire le tour de son bureau pour s'asseoir dessus et se pencher vers le dealer. Il arborait un sourire des plus amical mais même le plus stupide aurait vu au travers. "Je pensais que vous aviez tous comprit que chez moi, on ne deale pas, tes petits camarades ne t'ont rien dit ?" demanda t'il. Régulièrement, Leonid "expliquait" aux dealers ce qu'il se passait lorsqu'ils entraient sur son territoire et le dernier en date...disons qu'il devait encore être à l'hôpital. "Ou alors tu t'es cru plus malin que moi ?" reprit il avec un petit rire avant d'avancer son visage à quelques centimères de l'humain, sourire effacé. "Personne n'est plus malin que moi ici, je vois tout, je sais tout, j'entends tout. Je ne tolére pas ce genre de trafic dans ma maison, si je t'y reprends une nouvelle fois..." Pendant une fraction de seconde, il dévoila ses crocs, assez pour effrayer l'humain sans qu'il ne comprenne vraiment ce qu'il avait vu. "Tu ne seras pas aussi chanceux que ce soir." dit il d'une voix dure avant que son agent de sécurité ne soulève l'homme par ses vêtements pour le reconduire dehors. Leo poussa un soupir et fit appeler un de ses serveurs pour un petit cocktail maison, mélange de sang frais et de bourbon. Il remercia ce dernier alors qu'il revenait à son poste d'observation, verre à la main. Il en prit une gorgée, tout en cherchant la foule pour l'humain de tout à l'heure, mais il avait disparu...

_________________
à venir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : lilah
MESSAGES : 10
AVATAR : tom holland
CREDITS : .nephilim
AGE : twenty two
OCCUPATION : journalist student, hacker.
AMOUREUSEMENT : amoureu...what?
RACE : little tiny human.
POINTS : 16
avatar

MessageSujet: Re: not on my watch (feat Nate)   Sam 12 Aoû - 22:30

"Tu es sûr de ce que tu fais?" Nate passe sa veste en cuir, mais la laisse ouverte, montrant le t-shirt gris qui se trouve en dessous. Il regarde sa meilleure amie et sourit. "Pourquoi je le serais pas?" Elle le fixe un instant, avant d'hausser les épaules. "Parce que tu es malade et qu'un night club n'est peut-être pas l'endroit où tu dois te trouver?", hésite-t-elle. Nate rit et secoue la tête: c'est ça qu'il aime chez elle, elle dit toujours la vérité telle qu'elle la pense. Et ça, Nate en a besoin, il le sait. Pourtant, elle ne l'empêche pas de faire ce qu'il veut faire, quoi qu'il arrive. Elle le laisse faire ses propres choix: D'ailleurs il s'en veut un peu de ne pas lui avoir fait part de la décision la plus importante de sa vie, qu'il a prise il y a quelques semaines...Celle de cesser son traitement. Il ne l'a dit à personne, pas même à sa mère. Il sait qu'elle désapprouverait. Que tout le monde essaierait de le faire changer d'avis, de le persuader qu'il faut changer de traitement, de continuer à se battre. Nate lui, s'est fait une raison. Il va mourir, alors autant qu'il vive ce qu'il lui reste comme il l'entend. Souriant, il s'approche de son amie et dépose un baiser sur sa joue. "Ne t'inquiète pas pour moi. Je ne compte pas y rester trop longtemps. Je vais simplement m'amuser un peu." En vérité, il a décidé d'y aller sur un coup de tête, parce qu'une de ses connaissance lui en à parler et venté les mérites. "Et si je venais avec toi? Tu n'es pas obligé d'y aller seul!" Nate secoue la tête une fois encore. "Non, toi tu dois réviser pour tes examens. J'y vais pendant une petite heure et après je rentre, promis." A nouveau, il dépose un baiser sur sa joue tout en prenant son téléphone, qu'il fourre dans sa poche. Et elle le laisse partir, légèrement à contre coeur. Mais personne ne pourra empêcher Nate de faire ce qu'il veut, et elle le sait. A peine quelques minutes plus tard, il sort de l'appartement de sa meilleure amie, qui vit heureusement non loin de ce fameux night club.

Il entre sans difficultés. Une fois à l'intérieur, une vague d'adrénaline le traverse et il sourit avant de se diriger directement vers le bar. Il évite les gens qui dansent, ainsi que ceux qui se bécotent. Sans parler de ceux qui veulent se coller à lui: non avant toute choses, il a besoin d'un verre. Le barman est canon, mais Nate n'y porte pas vraiment attention: il a juste envie de s'amuser ce soir, d'oublier. La veille, il a vécu une journée particulièrement difficile: il a beaucoup souffert et a enchaîné les crises, bien qu'elles étaient petites comparé à ce qu'il a déjà vécu. Alors il profite aujourd'hui d'être en forme pour sortir. Pour ne plus penser à rien, et surtout pas à son corps qui est en train de perdre la partie face à la maladie. C'est ensuite d'une traite qu'il avale son verre, grimaçant légèrement quand l'alcool brûle sa gorge et il se maudit un peu en pensant qu'il aurait sans doute dû éviter de faire ça. Mais bientôt, il cesse de se sentir coupable: après tout, qu'est-ce qu'il risque?! Ensuite, il passe une main dans ses cheveux bruns pour les rabattre en arrière, puis se dirige vers la piste de danse où déjà beaucoup de personnes sont agglutinées. Les corps se mélangent, se déhanchent au rythme de la musique. Et bientôt, Nate de tarde pas à en faire de même. Il n'est pourtant pas habitué à faire ce genre de choses, voilà pourquoi sa meilleure amie avait l'air aussi sceptique: mais c'est sur la liste de Nate, donc... Il ferme les yeux et se contente de bouger. Soudain, il sent que quelqu'un se colle à lui, dans son dos. D'abord méfiant, il cherche à se retourner avant de tomber sur un regard gris presque semblable à du métal en fusion. Ces yeux électrisent Nate qui laisse alors le type se coller à lui sans rien dire.

Ils dansent l'un contre l'autre pendant plusieurs minutes. De longues minutes et Nate en apprécie chaque seconde. Soudain, il la sent arriver. Depuis que ça lui arrive, il a appris à connaitre les signes. Sueurs froides, tête qui tourne, nausées... Sentant le monde tanguer et voyant un peu flou, Nate s'arrête de danser et quitte la piste, se précipitant vers les toilettes. Ceux ci ne sont pas comme ce qu'on pourrait voir dans les films ou autre séries: en fait c'est étonnamment propre, comme si le ménage venait tout juste d'être fait. Nate se plante devant les lavabos et regarde son reflet dans le miroir après d'être passé de l'eau sur le visage. Sa peau est pâle, presque translucide. Son coeur bat vite. Trop vite. Et bientôt, une quinte de toux le prend: d'abord faible, puis si forte qu'il n'arrive plus à respirer. Sa tête tourne encore, redouble de vitesse et il perd l'équilibre. Un goût métallique envahit sa bouche: c'est un autre signe. Du sang a gagné ses poumons, en plus d'autres fluides auxquels il faudrait éviter de penser. Il est comme en train de se noyer, et n'arrive plus à rester debout. Il glisse, tombe d'abord à genoux, avant de se retrouver sur le dos. Les yeux écarquillés, il essaie vainement de respirer mais tout ce qu'il fait est d'avaler du sang, pour mieux le recracher ensuite. Bientôt, il ne sent plus ses jambes, ni ses mains et c'est là qu'il se rend compte que ce n'est pas une simple crise. Tout en fixant le plafond, Nate verse une larme qui roule le long de sa tempe, pour ensuite s'échouer sur le carrelage déjà maculé de sang. Et tout ce à quoi il pense alors que la vie s'échappe petit à petit et que son corps est en train de rendre les armes, c'est à sa famille. A sa mère. A sa soeur, et à sa meilleure amie. A lui et à sa vie perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : bene gesserit
MESSAGES : 29
AVATAR : matthew daddario
CREDITS : lilousilver
AGE : 1031 ans, 27 ans en apparence
RACE : vampire
POINTS : 26
avatar

MessageSujet: Re: not on my watch (feat Nate)   Sam 12 Aoû - 22:56

Leonid soupira en terminant son verre. Malgré sa vue perçante, il n'avait pas trouvé la trace de l'humain dans les dernières minutes, soit il était partit, soit il était en charmante compagnie dans les toilettes. Le brun n'était pas stupide, il savait ce qu'il s'y passait parfois...Mais rapidement, l'odeur de sang lui parvint. Et pas la petite coupure non, il y avait une quantité anormale de sang, ainsi qu'une odeur désagréable, de maladie. A nouveau il scanna la foule, mais tout semblait aller pour le mieux en bas. Il quitta son bureau pour descendre, l'odeur devint plus forte et il trouva rapidement la source, les toilettes pour hommes. Il s'y précipita, usant de sa rapidité vampirique pour découvrir l'humain de tout à l'heure, entrain d'avoir une crise au sol. Leonid examina la situation rapidement, ce n'était pas du aux drogues, l'odeur de maladie était encore plus forte. Sans réfléchir une seconde, ni même se poser la question, il porta ses crocs à son poignet pour ouvrir la peau et offrir ainsi son sang à l'humain. Il n'avait jamais transformé quelqu'un dans ces circonstances, sans même connaître la personne. Pourquoi le faisait il maintenant ? Il n'en avait aucune idée, ce n'était pas logique et ça le rendait confus. A genoux auprès du brun, il souleva sa tête en passant sa main sur sa nuque et porta son poignet à ses lèvres. Leo pouvait sentir ses fonctions vitales décliner à chaque seconde, si son sang devait le transformer, il devait en ingurgiter, même un peu rapidement. Il força donc son sang entre les lèvres de l'humain qui bien vite cessa de bouger. Leonid retira son poignet et vérifia qu'il avait bu un peu de sang. Les lèvres rougeatres du brun semblait indiquer que c'était bel et bien le cas. Il était encore en vie, mais cela ne durerait pas. Leonid avait vu la mort de trop prêt pour savoir quand elle arrivait. Il passa ses bras autour de l'humain inconscient et le souleva comme s'il ne pesait rien. Sans attendre d'être surprit par un client, il quitta les toilettes, usant de ses capacités de vampire pour rejoindre son loft juste au dessus. Il alla dans sa chambre où il allongea le jeune homme sur son lit. Encore une chose qu'en temps normal il n'aurait jamais fait. Il entendit ses Banshees rejoindre sa chambre, elles avaient sûrement senti l'arrivée de la mort elles aussi. Il se redressa, abandonnant un temps l'humain pour les retrouver devant la porte. "Préparez du sang frais, en grande quantité il va en avoir besoin. Une fois que c'est fait, vous quittez le loft et allez dans vos familles, considérez ça comme un cadeau." ordonna t'il avant de se détourner d'elles. Il faisait ça pour les protéger, une fois transformé, le jeune vampire ne serait pas capable de se contrôler. Et Leo avait tant de choses à lui apprendre...Il retira sa veste lorsqu'il revint auprès du futur vampire. La nuit allait être longue pour lui, la transformation n'étant pas de tout repos, d'autant qu'il était malade, en stade terminal vu l'odeur qu'il dégageait. Et Leo était un puissant vampire, l'humain allait vivre un sacré voyage... Leo prit une des chaises qu'il rapprocha du lit pour être au plus proche de sa future progéniture, se demandant encore pourquoi il avait fait cela à un inconnu...

_________________
à venir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : lilah
MESSAGES : 10
AVATAR : tom holland
CREDITS : .nephilim
AGE : twenty two
OCCUPATION : journalist student, hacker.
AMOUREUSEMENT : amoureu...what?
RACE : little tiny human.
POINTS : 16
avatar

MessageSujet: Re: not on my watch (feat Nate)   Dim 13 Aoû - 8:42

Nate a l'impression de brûler. D'avoir une fièvre si intense que ça va l'emporter. Que ses organes sont en feu, qu'il est en train de se consumer sur place. Mais la réalité est toute autre. Pourtant, il essaie de simplement se laisser aller, les yeux fermés et le coeur résigné. Nate a peur, bien sûr: il crève de trouille. Mais il s'est fait une raison, tout en essayant de ne pas penser qu'il va simplement mourir dans les toilettes d'un night club. Il s'est arrêté de tousser, et ses voies respiratoires sont totalement obstruées: il peut le sentir. Il n'arrive déjà plus à respirer. En réalité, il ne sent plus rien, hormis une intense fatigue. Même la panique a disparue. Vaguement, Nate sent une présence à ses côtés et se surprend à se dire qu'il va peut-être être sauvé. Que les secours vont arriver. Mais c'est trop tard. Beaucoup trop tard parce que bientôt pour Nate, tout devient noir et il sombre dans les ténèbres. Lorsque son coeur ralentis, Nate n'est déjà plus conscient. Il est pourtant l'un des derniers organes vitaux à encore fonctionner, mais abandonne finalement la partie et cesse petit à petit de faire son travail. Bientôt, il pompe et projette une dernière fois du sang dans les veines de Nate, avant de se stopper et de s'immobiliser totalement. Et là, il ne se passe rien. Pas pour Nate, en tout cas. Il n'y a pas d'intense lumière, pas de chemin à parcourir jusqu'à un immense portail baigné de lumière. Pas de jugement dernier, pas de purgatoire. Rien. Il n'y a que l'obscurité, et la mort. Si il avait été conscient, Nate se serait certainement laissé aller à pleurer, d'ailleurs: il a entendu tellement d'enfant malades comme lui, certifier qu'il y aurait quelque chose de l'autre côté. Il a été forcé lui-même d'y croire, finalement. Quelle déception. Soudain, Nate ouvre grand les yeux, tout en prenant une profonde inspiration. Comme si il venait de se noyer et qu'on l'avait réanimé. Et à cet instant là, beaucoup de choses lui tombent dessus en même temps, l'assaillant sans qu'il ne puisse rien faire pour se défendre. Tout d'abord, la lumière qui n'est pourtant pas si forte dans la pièce où il se trouve mais qui agresse quand même ses rétines, le forçant à fermer les yeux en grimaçant. Il y a ensuite l'odeur. L'odeur du sang, de la maladie et surtout de la mort, qui lui serre le coeur et lui colle la nausée. Il y a aussi les sons. La musique diffusée dans le night club qui lui parait si forte, que Nate est obligé de poser ses mains sur ses oreilles de longues secondes. Il entend également des battements de coeur, des bruits de pas, des rires...Il perçoit tellement de choses qu'il n'arrive pas à se concentrer et qu'il a l'impression que sa tête va finir par exploser. Mais ce qui surpasse tout et qui lui fait instantanément oublier les désagréments qui lui imposent sa vue, son ouïe et son odorat, c'est cette brûlure qu'il ressent jusqu'au fond de son âme. Un faim lancinante qui le torture et le tire dans tous les sens. Il ouvre alors à nouveau les yeux et se redresse pour se mettre en position assise, cherchant vainement quelque chose dans la pièce qui pourrait le contenter, qui pourrait apaiser ce besoin urgent et vital. Pourtant, Nate se rend compte qu'il n'est plus dans les toilettes et ressent une présence à ses côtés, qui lui fait momentanément oublier ce qu'il cherchait quelques secondes auparavant. Près de lui se tient un homme. Un homme que Nate n'a jamais vu de sa vie, mais qui parait lucide et calme. Il fixe Nate de ses yeux marron verts et le jeune homme s'écarte un peu: pourtant il ne se sent pas oppressé, mais il ne comprend pas. Et cette faim qui ne cesse de le torturer! De l'empêcher de penser correctement! Pourquoi est-il comme ça? Pourquoi a-t-il envie de se précipiter dehors pour chercher ce qu'il veut, quitte à tuer pour l'avoir? Mais qu'est-ce qu'il veut exactement?! Tout ça se bouscule en lui. N'est-il pas censé être mort? Et où se trouve-t-il là, tout de suite?! "Qui êtes vous?", demande alors Nate d'une voix rauque qui semble lui arracher la gorge. "Qu'est-ce que vous m'avez fait?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: not on my watch (feat Nate)   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ ☽ ~
not on my watch (feat Nate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+
» Infos Game & Watch
» « you spin my head right round when you go down » feat. Jordane
» estim game et watch
» Club nintendo → 30ans des Game & Watch
» [Ashrame] La garde de la Nuit (the night watch !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
children of the night :: 
new orleans
 :: Mid city & Lakeview
-