AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 baby be home soon
~ ☽ ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PSEUDO : alaska, justine.
MESSAGES : 199
AVATAR : alycia debnam-carey.
CREDITS : jugband blues, perséphone.
AGE : vingt-trois années sur le minois, mille vingt-sept ans dans l'âme, une éternité sur le coeur.
OCCUPATION : étudiante en histoire à l'université de loyola et barmaid sexy au casino de la ville aux heures les plus sombres de la nuit.
AMOUREUSEMENT : elle aime le corps de ses proies avant de les tuer, mais s'attache rarement à un être tout entier. célibataire depuis des siècles, elle ne sait plus comment aimer.
RACE : vampire originel.
POINTS : 224

avatar
Asia Glazkova
BLOOD MUST HAVE BLOOD

MessageSujet: baby be home soon   Lun 14 Aoû - 9:07

baby be home soon
famille glazkov

 « Quel accueil excessif et démesuré ! » railla Anastasia en laissant tomber ses valises au milieu du salon dans un bruit fracassant, alors que la maison était calme et silencieuse jusqu'alors. Nul doute que les boules à neige – seul cadeau digne de ce nom qu'elle avait daigné rapporter à ses frères et sœurs de son séjour en Islande – ne survécurent pas au choc, mais elle n'y prêta aucun attention. Vu l'accueil qui lui avait été réservé (autrement dit aucun), ils ne méritaient pas beaucoup mieux que quelques bouts de verres brisés en guise de présent. L'important était que ses frères étaient là, devant elle, après dix ans de séparation. Dire qu'ils ne lui avaient pas manqué aurait été mentir, mais Asia était quelqu'un de provocant, pour ne pas dire carrément imbuvable, et ne faisait jamais dans les sentiments. Ils auraient trouvé ça louche qu'elle débarque à la maison tout sourire, surtout Lev qu'elle avait tenté d'assassiner à plusieurs reprises au cours de ce dernier millénaire. Malgré tout, elle était un peu déçue de ne pas trouver tout le monde à la maison, ses parents y compris. Elle retira sa chapka de ses cheveux ébouriffés et la lança sur son cadet, avant de croiser les bras sur sa poitrine de la façon la plus arrogante et détachée qui soit.  « Ravie de voir que tout le monde s'est battu pour venir me chercher à l'aéroport. » En fait, personne ne devait savoir qu'elle rentrait aujourd'hui. Les parents avaient sûrement fait exprès d'oublier qu'elle revenait à la maison. Asia avait l'allure de quelqu'un qui venait de passer les dix dernières années à chasser dans les forêts islandaises, avec son arc et ses flèches accrochés à son épaule, énorme manteau élimé, ses bottes de cuir boueuses, ses cheveux en bataille et ses vêtements trop larges.  « Vous en faites une tête, vous n'êtes pas contents de me voir ? Lev, chéri, je suis sûre que nos joutes t'ont manqué. Dmitri ... » Un sourire plus doux se dessina imperceptiblement sur ses lèvres, et Asia fit un signe de tête respectueux à l'égard de son aîné. Ce dernier avait une certaine autorité sur elle, que les autres ne pouvaient se vanter d'avoir. Pourquoi avait-elle commencé à lui obéir à lui plus qu'aux autres, en revanche, elle l'ignorait. Ce n'était pas que c'était le plus âgé, c'était autre chose. Sans gêne, elle laissa tomber son arc et son carquois – puis son manteau au sol derrière elle, sur ses bagages, et traversa le grand salon d'un pas mesuré et gracieux – qui contrastait avec sa tenue dégueulasse – pour s'approcher du bar où étaient entreposées les bouteilles d'alcool. Si son cœur battait encore, sans doute aurait-il battu la chamade. Elle était à la maison. L'odeur, le mobilier, l'ambiance, tout était parfaitement identique à son souvenir. Sa soif de connaissances la poussait toujours à partir à l'autre bout du monde, mais cette fois, elle comptait bien rester un moment à la Nouvelle-Orléans. Anastasia se servit un verre de whisky qu'elle porta à ses lèvres, et se retourna pour leur faire face à nouveau.  « Alors, quoi de neuf les gars, depuis ces dix dernières années ? » Les Glazkov avaient une drôle de conception de l'amour, étaient violents et dangereux, mais ils restaient la plus grande fratrie originelle de cette foutue planète. Elle avait beau les mépriser, Asia les aimait. A sa façon, brutalement, mais elle les aimait. Toucher à l'un d'eux, c'était s'en prendre à elle. Même Lev, qu'elle rêvait pourtant s'embrocher au bout d'une pique.

_________________

And I lay close within shelter of the lilies, and observed the actions of the man. And the man trembled in the solitude --but the night waned and he sat upon the rock. (@POE, BEERUS)
young nights

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : ilusm.
MESSAGES : 104
AVATAR : dylan o'brien.
CREDITS : @EXORDIUM.
AGE : le millénaire passé, mille vingt-cinq ans derrière lui, mais toujours le minois d'un gamin innocent.
OCCUPATION : il vague la nuit, à la recherche d'une occupation quelconque, d'un amusement bref. il se lasse vite de tout. préfère tuer que travailler.
AMOUREUSEMENT : mort. il ne s'abandonne pas au plaisir de l'amour, des baisers ou de l'attachement. il préfère tuer et les entendre crier. légèrement fou sur les bords.
RACE : un vampire originel, buveur de sang, créature de la nuit.
POINTS : 80

avatar

MessageSujet: Re: baby be home soon   Lun 14 Aoû - 11:42

Les Glazkov. Lev n'avait jamais vraiment été attaché à la famille. Bien tôt, il s'était vu attribuer des capacités surhumaines et avait appris à gérer le changement avec ses parents, frères et sœurs. Ils avaient vécu la même chose que lui et semblaient être les personnes qui étaient censées comprendre le jeune homme. Seulement, au fur et à mesure, une différence entre les aînés et le cadet s'était dessinée. Les aînés semblaient plus calmes, plus humains. Alors que Lev ne gérait pas sa faim. On ne pouvait le rassasier. Après toutes ces années, donc approximativement mille vingt-cinq ans, le brun se sentait toujours aussi différent et sur la touche. Il aurait aimé agir comme Dmitri ou encore Aleksei. Il aurait aimé être calme et normal, chose qui n'était pas dans les cordes du jeune vampire. Même sa sœur, qui semblait moins différente de Lev, avait voulu sa mort à plusieurs reprises. Lev et les Glazkov. Une grande histoire de haine, d'amour et de fraternité. Le vampire avait observé les humains lorsqu'ils étaient en famille et leurs relations semblaient bien différentes de celles que Lev entretenaient avec Asia, Dmitri et Aleksei. Peut-être que les années avaient été un obstacle à leurs liens, Lev n'en savait rien. Il s'était pourtant envolé pour d'autres continents, ayant derrière la tête, l'idée que cette initiative raviverait sa famille. Lev était parti pour lui, avant tout, mais pour eux aussi. Ils avaient besoin d'une pause et Lev ne demandait que cela. Bien qu'il avait commis des atrocités à l'autre bout du monde, il gérait ses massacres et ne demandait rien aux Glazkov. Seulement, après un millénaire, les relations entretenues entre les enfants étaient toujours aussi bizarres. Dmitri ne trouvait qu'à l'engueuler, Aleksei à lui botter les fesses et Asia, douce Asia, était partie depuis une dizaine d'années. Et la probabilité qu'elle ait eu envie de tuer Lev avant de partir était de 99,9%. Cependant, il préférait se faire tuer plutôt que d'obéir à ses aînés et d'agir différemment. Lev voulait rester lui-même et se faire accepter (bien que ceci n'était qu'une option. Irréalisable, certes, mais une option tout de même.) Les pieds sur la table basse du salon, il s'était installé dans le canapé dans le salon. Il n'était pas d'humeur à sortir ni d'humeur à faire la discussion à ses frères. On aurait dit un adolescent en pleine crise. Il avait légèrement tourné la tête, par curiosité, lorsqu'une voix bien plus que familière se fit entendre dans la salle. Asia. Asia qui se plaignait de ne pas avoir un accueil enviant. Lorsqu'elle prononça son prénom, Lev haussa un sourcil. Les fameuses joutes. Il avait de la peine pour sa sœur, secrètement. Il savait ce que c'était. Ne pas se faire accueillir comme on l'espérait. « Les temps changent, ma sœur. » Il déduit, un sourire sur les lèvres comme forme de politesse. Politesse qu'il n'abordera qu'avec elle et non ses deux idiots de frères. « Rien de spécial pour ma part. Cela fait du bien de te ravoir dans le coin. Supporter ces deux idiots tout seul devenait plus compliqué que prévu. » Dit-il, lançant un regard mécontent à ses frères qui n'avaient pas cessé de se plaindre suite au comportement du benjamin.

_________________

monstrous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

~ ☽ ~
baby be home soon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+
» Adhésions a la Home Fleet
» [Vends] Bornes OK Baby et borne dédiée ou européenne
» Le playstation Home
» GFX-Home : Votre nouvelle communauté graphiste
» Regles du BABY-FOOT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
children of the night :: 
around the world
 :: Flashback
-