AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 time to laugh (maxwell)
~ ☽ ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PSEUDO : spf + j.
MESSAGES : 102
AVATAR : Tonkin.
CREDITS : @vinyles idylles (avatar) + ©ceriztoxic (signature).
AGE : 27 petites étoiles brillantes.
OCCUPATION : interne en chirurgie. Des études qui la passionnent, un futur métier qui va combler sa vie.
AMOUREUSEMENT : rêves émiettés, coeur bousillé. myocarde empoisonné, brisé.
RACE : l'odeur du sang sucré coule dans ses veines (humaine).
POINTS : 76

avatar

MessageSujet: time to laugh (maxwell)   Mer 9 Aoû - 10:31

# time to
laugh

MAXWELL & MEGARA.

Megara, elle vient à peine de terminer sa troisième chirurgie. Rien de bien extra, simplement quelques fils à poser sur un sclap crânien. Un acte qu'elle a l'habitude de faire. Simple, rapide. Elle aime ça. Pouvoir faire son boulot en temps et en heures. Parce que Meg, s'il y a bien une chose qu'elle n'est pas, c'est stressée. Elle arrive à mettre de coté la tension, à prendre sur elle. C'est plus pratique dans son univers. Vaut mieux qu'elle garde les épaules droite la mignonne. Et cette nuit de garde, elle compte faire son maximum pour aider les autres. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle se dirige en sautillant vers le service de neurologie. Une idée lui a traversé l'esprit et un sourire malicieux étire ses lippes. Quand elle a quelque chose en tête, il vaut mieux qu'elle l’exécute. Alors elle cherche du regard. Elle tourne son minois dans tous les sens jusqu'à l'apercevoir, de dos. Elle se sent victorieuse Megara, davantage quand elle arrive derrière Maxwell pour lui sauter dessus. Un grand classique chez elle ou une vraie gamine, au choix. « J'suis pas trop lourde, on est d'accord ! » Mais elle ne reste pas Megara. Elle descend aussitôt pour se mettre face à lui. Le regard pétillant, elle tapote dans ses mains. « Bon alors niveau boulot, t'en es où toi ? » Elle voit une infirmière passer avec un paquet de chips et sans lui demander, elle lui en vole quelques unes. Meg, elle n'a pas mangé depuis des heures et son estomac commence à crier famine. Vraiment famine. « J'ai tout le temps la dalle, c'est horrible ! .» Elle termine sans grande douceur les quelques chips qui se battent en duel avant de se rendre compte de sa phrase. Elle relève son minois et lâche un rire nerveux. « Non j'suis pas enceinte, ou alors de Jésus...» Sa vie sentimentale touche presque au néant. Parce qu'elle admettra jamais qu'elle est vraiment dans le néant. Jamais.




© MADE BY LOYALS.



_________________
only human after allWhen it's time to live and let die and you can't get another try something inside this heart has died..You're in ruins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: Re: time to laugh (maxwell)   Mer 9 Aoû - 10:56

Time to Laugh.
Maxwell
feat.
Megara


 

 



 

 

...treating illnesses is why we became doctors, treating patients is what makes most doctors miserable

Cette nuit, Maxwell était de garde. Il devait gérer à lui tout seul la section neurologie des urgences pendant que ses collègues dormaient ou se faisaient plaisir. Ce n’était pas grave, le job était bien payé. Son quotidien à l’hôpital était devenu agréable jusqu’à ce fameux jour. Une semaine plutôt, son chef de service entra dans son bureau. La foudre tomba et une musique dramatique imaginaire résonna. Le voilà qui proposait à Maxwell de prendre un stagiaire. Pire encore, il accepta. Le lendemain, la stagiaire était là et depuis, c’était une autre musique qui résonnait. A chaque fois que l’étudiante s’approchait de Maxwell, résonnait la musique des dents de la mer. Vous savez, celle qui est hyper stressante où vous sentez que la menace se rapproche. Bah, la menace du médecin c’était Megara son étudiante. Était-elle particulièrement mauvaise ? Non pas du tout. C’était juste que leurs caractères étaient aux antipodes l’un de l’autre.

Cette fois, il devait sortir de son bureau pour se rendre dans la salle des médecins chercher un café. La porte s’entrouvrit très légèrement, tout doucement. Il passa la tête. A droite. A gauche. La voix était libre. Il se dépêcha de slalomer dans les couloirs, surveillants ses arrières, ses avants et les angles. Malheureusement, ses talents de ninja étaient limités, la musique accéléra et le requin apparut. Megara lui sauta sur le dos et Maxwell se figea. Bon sang qu’il pouvait détester ça.

« J'suis pas trop lourde, on est d'accord ! »

Elle descendit et se posa devant lui. Le médecin qui avait déjà habituellement l’air de subir chaque seconde de sa vie, pouvait avoir la médaille d’or de la tête de blasée en ce moment. Ne pouvait-elle pas se contenter de lui avoir voler son âme et aller papillonner ailleurs ? Non, bien sûr que non. Il fallait qu’elle parle.

« Bon alors niveau boulot, t'en es où toi ? »

Attendait-elle une réponse ? Non, elle attendait des chips.

« J'ai tout le temps la dalle, c'est horrible ! .»

Il s’en foutait largement.

« Non j'suis pas enceinte, ou alors de Jésus...»

Jésus … Peut-être était-il derrière son malheur. Et si Dieu lui avait envoyé cette stagiaire pour le punir de son manque de foi ? Peut-être que l’enfer c’était ça. Une place entière remplie de Mégaras criantes et sautillantes. Il en frissonna à l’idée et, pour la première fois de sa vie, se dit qu’une prière pouvait peut-être aider. Si Dieu pouvait la foudroyer sur place, ça serait quand même super cool.

« Même un mec imaginaire comme Jésus ne voudrait pas de toi »

Méchant ? Oui. Maxwell l’était naturellement mais, quand on lui cassait les couilles, il était encore bien pire. Désormais, ce n’était plus un café qu’il lui fallait mais, un Whisky, voire deux ou trois.

« Va emmerder quelqu’un d’autre ou saute par la fenêtre ça me fera des vacances »

Il se remit en route, persuadé que maintenant que le requin qui avait pris la jambe, sa nuit était foutue.

© Gasmask




@Megara Vasari

_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : spf + j.
MESSAGES : 102
AVATAR : Tonkin.
CREDITS : @vinyles idylles (avatar) + ©ceriztoxic (signature).
AGE : 27 petites étoiles brillantes.
OCCUPATION : interne en chirurgie. Des études qui la passionnent, un futur métier qui va combler sa vie.
AMOUREUSEMENT : rêves émiettés, coeur bousillé. myocarde empoisonné, brisé.
RACE : l'odeur du sang sucré coule dans ses veines (humaine).
POINTS : 76

avatar

MessageSujet: Re: time to laugh (maxwell)   Mer 9 Aoû - 12:41

# time to
laugh

MAXWELL & MEGARA.

Megara, elle a les yeux qui pétillent quand elle voit son air désespéré. Quand elle le voit se tendre. Ses muscles sont certainement sur le point de lâcher. Elle se demande si parfois il lâche prise. L'espace de quelques secondes. Histoire de souffler et d'apprendre à vivre, réellement. Mais la réponse est vite trouvée. Maxwell n'est jamais détendu. Surtout pas quand Megara est dans les parages. Et elle, elle adore cette sensation. Elle aime l'embêter. Elle aime le suivre et ne plus le laisser tranquille. Le pire dans tout ça, c'est qu'elle est très forte à ce jeu. Les défis, elle en raffole et Max, il est tout en haut de sa liste. « Même un mec imaginaire comme Jésus ne voudrait pas de toi » Megara, elle fait semblant d'être choquée, d'être brisée face à ses paroles si dures. Mais au fond, elle s'en fiche. Il a mordu à l'hameçon, perdu. « Arrêtes ! Tant de gentillesse dans tes mots. Qu'est qui se passe, t'es malade ? » Megara, elle ne cesse de le chercher. Elle en veut toujours plus. Vraiment plus. A chaque fois, c'est une vraie victoire quand elle est à ses cotés. Meg, elle aime son répondant. Meg, elle adore entendre sa voix s'égosiller, le voir se figer quand elle est près de lui. Une vraie garce ? Peut être. Mais qui ne voudrait pas prendre de plaisir en emmerdant quelqu'un d'autre ? Alors sans lui laisser l'occasion, elle le suit. Comme d'habitude. Comme toujours. « Oh non. Qui prendra soin de contracter tes jolis muscles et d'afficher cet air désespéré sur ton visage ? » Megara, elle a ce sourire parfois en coin qui exprime toute la malice qui lui traverse l'esprit. Elle s'amuse même à déposer sa main sur son biceps pour tâter. « Hulk a intérêt à se cacher, quel biceps ! » Elle veut le pousser à bout. Ou plutôt, elle veut simplement l'entendre rire. Le voir étendre ses lippes. Quelque chose qui le fasse paraitre plus humain. Plus vivant.




© MADE BY LOYALS.

_________________
only human after allWhen it's time to live and let die and you can't get another try something inside this heart has died..You're in ruins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: Re: time to laugh (maxwell)   Mer 9 Aoû - 18:47

Time to Laugh.
Maxwell
feat.
Megara


 

 



 

 

...treating illnesses is why we became doctors, treating patients is what makes most doctors miserable

L’agacement de Maxwell était tout à fait palpable et, il serait sans doute intéressant de prendre la mesure de ses paramètres médicaux pour vérifier qu’il n’était pas à deux doigts de l’infarctus.

« Arrêtes ! Tant de gentillesse dans tes mots. Qu'est qui se passe, t'es malade ? »

Se contenter de l’ignorer serait sans doute une bien meilleure option pour la survie de sa santé mentale. Malheureusement, il n’y arrivait pas. Le self control ce n’était pas vraiment son truc. Il pourrait se contenter de la virer de son stage mais, ce n’était pas une excellente idée. Elle ne méritait pas de recommencer son année même si elle était tout bonnement, à ses yeux du moins, insupportable. D’ailleurs, elle le suivit, lui emboitant le pas.

« Oh non. Qui prendra soin de contracter tes jolis muscles et d'afficher cet air désespéré sur ton visage ? »

« Le reste de l’humanité ? », proposa-t-il sincèrement et sur un ton presque neutre. Misanthrope un jour, misanthrope toujours.

Comme pour l’ennuyer un peu plus elle lui tata le bras. Bon sang, cette fille était-elle en manque de contacts physiques ?

« Hulk a intérêt à se cacher, quel biceps ! »

Il leva les yeux en l’air. Le physique de Hulk, il en était bien loin. Et oui, quand on a pratiqué l’escalade toute sa vie on est souvent assez loin des bodybuilders incapables de mettre les bras de long du corps. En continuant de marcher, il lui demanda :

« Tu te comportes comme ça avec tous tes professeurs ou t’as juste craqué sur moi ? »

La salle de repos des médecins n’était plus qu’à quelques mètres et, il poussa la porte et se dirigea vers la machine à café. Il avait beau être très méticuleux sur sa santé, le café était presque devenu sa drogue lors de ses années de médecine. Alors que la machine commençait son légendaire vrombissement, il se retourna et remarqua qu’elle était toujours là.

« C’est la salle de repos des médecins, pas des stagiaires sous-payés en manque d’attention »

Malheureusement, il n’y avait personne d’autre dans la pièce pour lui rappeler et, il doutait fortement qu’un simple panneau l’arrête dans sa mission de le rendre complètement fou.

© Gasmask




_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : spf + j.
MESSAGES : 102
AVATAR : Tonkin.
CREDITS : @vinyles idylles (avatar) + ©ceriztoxic (signature).
AGE : 27 petites étoiles brillantes.
OCCUPATION : interne en chirurgie. Des études qui la passionnent, un futur métier qui va combler sa vie.
AMOUREUSEMENT : rêves émiettés, coeur bousillé. myocarde empoisonné, brisé.
RACE : l'odeur du sang sucré coule dans ses veines (humaine).
POINTS : 76

avatar

MessageSujet: Re: time to laugh (maxwell)   Sam 19 Aoû - 7:13

# time to
laugh

MAXWELL & MEGARA.

Megara, elle le sent tendu. Pourtant, elle continue son petit manège. Elle ne serait pas étonnée que sa fréquence cardiaque et sa tension augmente. Après tout, l'énervement peut jouer de drôle de tour sur le mécanisme humain. Elle se demande même s'il n'est pas sous médicaments pour empêcher son coeur d'exploser et de se laisser stopper. A force de l'avoir sur son dos, Maxwell doit être sous anti-dépresseur. Mais ses réponses l'incitent à le suivre. Elle se sent obligée d'en rajouter, de faire plus. Elle n'a pas envie de lâcher l'affaire maintenant. Elle n'a pas envie de retourner dans sa salle de pause et de devoir attendre la prochaine urgence chirurgicale. Alors elle a préféré venir ici. Surtout, venir vers lui. Un plaisir malsain. Un plaisir agréable pour elle. « Tant de monde ? J'en suis presque jalouse..» Megara, elle plaisante. Tout le temps. Après plusieurs conversations avec lui, elle a réussi à l'analyser. Après tout, il ne faut pas être intelligent pour cerner le personnage. Maxwell est différent. Vraiment différent. Et c'est ce qui plait tant à Megara. Sa répartie, elle l'adore. « Tu te comportes comme ça avec tous tes professeurs ou t’as juste craqué sur moi ? » Megara, elle fait mine de réfléchir avant de hausser les épaules. Son regard s'attendrit, ses lippes s'étirent dans un sourire tendre. « Tu viens de percer mon secret.» Un secret pas vraiment réaliste. Certes, Max est un homme attirant, son physique ne laisse pas indifférent, mais Megara, elle ne le voit pas comme ça. Ou du moins, elle n'y a jamais pensé. Enfin, peut être que si. Une seconde, qui sait ? Lorsqu'elle le voit entrer dans la salle des médecins, Megara n'hésite pas un seul instant. Elle le suit. Bien que cet accès lui soit interdit, elle s'en fiche. Elle s'approche de la table et s'y assoit tranquillement avant d'attraper une pomme et de croquer dedans. « Je t'en prie, fais moi partir avec ta force incroyable..Et puis tu sais, être sociable ça fait pas d'mal. Tu devrais essayer, ça rend sympa et moins grincheux.» Megara, elle se redresse. Ses yeux s'arrondissent, sa bouche s'entrouvre. Une idée vient de germer dans sa tête. Pas bon signe. « J'ai trouvé ton surnom..Grincheux ! » Megara elle lâche un petit rire avant de passer sa langue sur ses lèvres, fière d'elle. Voilà sa bonne action de ce soir. Vous pouvez la remercier, vraiment.




© MADE BY LOYALS.

_________________
only human after allWhen it's time to live and let die and you can't get another try something inside this heart has died..You're in ruins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSEUDO : Rika
MESSAGES : 302
AVATAR : Jack Falahee
CREDITS : timeless.
AGE : 29 ans
OCCUPATION : Neurologue
AMOUREUSEMENT : Misanthrope et très peu enclin à la romance
RACE : Humain aux dernières nouvelles
POINTS : 224

Do I get bonus points if I act like I care?

avatar

MessageSujet: Re: time to laugh (maxwell)   Lun 21 Aoû - 18:45

Time to Laugh.
Maxwell
feat.
Megara


 

 



 

 

...treating illnesses is why we became doctors, treating patients is what makes most doctors miserable

Un début de maux de tête pointait son nez dans l’esprit tortueux de Maxwell et, il était inutile de se demander qui en était responsable. Devant sa machine à café, il resta là à contempler le liquide brun qui coulait dans un bruit fameux à se demander s’il finirait l’année sans commettre de meurtre. Et, comme prévu, elle était toujours là, encore et toujours. Un peu comme une mycose.

« Je t'en prie, fais moi partir avec ta force incroyable..Et puis tu sais, être sociable ça fait pas d'mal. Tu devrais essayer, ça rend sympa et moins grincheux.»

Il ne leva même pas les yeux au ciel, blasé à l’avance. Il savait qu’elle n’allait pas s’arrêter là. En fait, il savait qu’elle n’allait pas s’arrêter tout court. Et, sa prédiction était correcte. Les yeux de Megara s’arrondirent comme ceux d’un enfant à qui on proposerait du sucre. La suite promettait d’être fameuse.

« J'ai trouvé ton surnom..Grincheux ! »

L’image du nain du légendaire dessin animé de Disney lui vint à l’esprit. Il ne le prenait pas mal puisque, déjà petit, c’était le seul de la bande qu’il ne trouvait pas complètement débile. La machine à café s’éteint et il récupéra sa tasse brulante et s’installa dans un des fauteuils. Le regard tourné vers sa stagiaire préférée, il lui rappela :

« Tu sais qu’au final, ton rapport de stage c’est moi qui l’écrit. Tu sais aussi que je suis tout à fait en droit de te virer ici et maintenant pour un motif qui fera que tu ne seras plus jamais acceptée dans aucune université du pays. Tu le sais ça ? »

L’idée était tentante et tout à fait à sa portée. Néanmoins, le fait qu’elle soit bonne dans son travail le faisait hésiter à vraiment passer à l’action. Il prit la télécommande et alluma la télé, il zappa jusqu’à tomber sur une rediffusion d’un vieil épisode de Dr House qu’il laissa à l’écran. Depuis que cette série était sortie, il avait toujours été comparé au personnage. C’était d’ailleurs une des rares œuvres de fiction qu’il appréciait. Malheureusement, Megara était toujours là et n’allait sans doute pas tarder à lui gâcher son plaisir.  


© Gasmask



_________________

I've seen what man can do when the devil lives inside you



Charney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: time to laugh (maxwell)   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ ☽ ~
time to laugh (maxwell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
children of the night :: 
new orleans
 :: Mid city & Lakeview
-